Clicky



Bons Plans

Microsoft va encore licencier dans sa division mobile

Publié le

A l’occasion de la présentation de ses résultats trimestriels, la firme de Redmond a annoncé de nouvelles coupes dans ses effectifs. Elles concerneront la branche mobile du groupe.

L’activité smartphone du groupe Microsoft va encore subir une baisse dans ses effectifs, la firme de Redmond ayant annoncé de nouvelles suppressions d’emplois. Un plan de licenciements sera ainsi mis en place d’ici mi 2017. Le géant américain poursuit la réduction de ses effectifs qui avait commencé avec l’arrivée de Satya Nadella à la tête du groupe.

Microsoft : près de 3000 emplois supprimés

Alors que la firme de Redmond présentait cette semaine des résultats plutôt modestes, elle annonçait à cette occasion poursuivre sa stratégie de réduction des effectifs. 2850 postes seront supprimés d’ici à juillet 2017. C’est la division mobile du groupe qui sera le plus touchée par ces licenciements.

Depuis que Satya Nadella a pris la direction du géant américain, la branche smartphone de la firme de Redmond n’a cessé de perdre des employés. Suite au rachat de Nokia, Microsoft avait annoncé un plan de restructuration concernant 7240 emplois. Plus tôt dans l’année la suppression de 1850 postes avait été annoncée. La section mobile de Microsoft est à la peine dans un marché des OS mobiles totalement dominé par Google et Apple.

Une part de marché dans le mobile dérisoire

Microsoft va-t-il laisser tomber complètement son activité dans le domaine des smartphones ? A l’annonce de ces suppressions de postes successives il semblerait que le géant américain souhaite se retirer de ce secteur où il n’est plus compétitif du tout. Sa part de marché dans ce domaine ne dépasse pas la barre des 1%. D’autant plus que toute la partie mobile de Nokia a été revendue pour 350 millions de dollars à la société HMD Global Oy et à une filiale de Foxconn.

Ces mauvais résultats dans le secteur sont d’ailleurs en partie responsables de l’abandon de l’objectif des 1 milliard d’appareils sous Windows 10 d’ici 2018 que Microsoft s’était fixé.

Source : zdnet.fr
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform