Clicky



Bons Plans

Microsoft Surface RT : La tablette serait un échec à cause de Windows RT

Publié le

Microsoft est face à une plainte déposée par les actionnaires. Ils critiquent les méthodes choisies par la société.

Microsoft a lancé il y a quelques mois la Surface RT et la Surface Pro. Le monde des tablettes rencontre un réel succès et il y a une réelle demande dans ce secteur. Sauf que les prévisions ne se seraient pas déroulées comme prévu. La firme de Redmond pensait que son arrivée dans ce marché allait lui redonner un petit coup de fouet. Finalement, les retombées seraient assez négatives notamment pour les actionnaires. Ces derniers estiment que la Surface RT est un échec et ils pointent du doigt les méthodes de Microsoft qui n’a pas révélé les vrais chiffres.

La Surface RT coûte 900 millions de dollars

Aujourd’hui, l’entreprise se retrouverait avec plusieurs millions de tablettes sur les bras, car elles ne trouveraient pas de propriétaires. Ainsi, les stocks sont difficiles à écouler et Microsoft a été contraint de revoir le prix de la tablette. Finalement, la Surface RT n’aurait pas vraiment de points positifs pour l’entreprise de Redmond qui se retrouve face à un procès pour une tablette qui lui aurait coûté 900 millions de dollars. Lors d’une réunion en interne, Steve Ballmer aurait même expliqué que les stocks de la tablette étaient beaucoup trop élevés comparé au volume de ventes.

« Déclarations fausses et trompeuses »

Les actionnaires ne sont pas contents et estiment que l’échec de la Surface RT est dû au système d’exploitation. La tablette n’accepte que les applications du Windows Store et cette méthode n’a pas satisfait les consommateurs, ils auraient donc boudé l’appareil à cause de cette limitation. Toutefois, Microsoft serait selon la rumeur en train de tester une nouvelle version de cette tablette. Comme les actionnaires n’ont pas été avertis de ce flop lors de la constatation, ils ont décidé de porter plainte. Le cabinet d’avocats Robbins Geller Rudman and Dowd a expliqué que la société avait émis « des déclarations matériellement fausses et trompeuses sur les performances financières de l’entreprise et de sa tablette, la Surface RT ».

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform