Clicky



Bons Plans

Le marché de la musique ne peut plus se passer du streaming

Publié le | Modifié le
Streaming audio Streaming audio

Si le chiffre d'affaires global de la musique enregistrée à baissé en France en 2015, les services de streaming ont de plus en plus la cote auprès des français.

Si le marché de la musique en France n’est pas au mieux, les services de streaming sont désormais incontournables. On compterait désormais 3 millions de français abonnés à un service de streaming. En outre, si les ventes de CD sont en baisse en 2015 celles des vinyles reprennent de la vigueur.

Les services de streaming audio sont devenus incontournables

Le marché de la musique enregistrée connait une nouvelle baisse en 2015, son chiffre d’affaires a chuté de 4,7%. Ces mauvais résultats sont imputables notamment à la désaffection des français pour les supports physiques comme les CD et DVD. Ils représentent encore 2/3 du marché et les ventes ont reculé de près de 16% l’année dernière.

Cependant, le streaming audio a lui le vent en poupe. Les revenus générés par les services en place ont augmenté de façon spectaculaire, 45% entre 2014 et 2015. Selon Guillaume Leblanc, le directeur général du Snep, le streaming est désormais considéré comme le nouveau « levier de croissance » du secteur.

En France on compte aujourd’hui 3 millions d’abonnés à un ou plusieurs de ces services (Spotify, Deezer, Qobuz ou encore le dernier arrivé Apple Music). C’est 1 million de plus qu’en 2014. « La France a peut-être connu un petit retard à l’allumage, mais les Français rattrapent le temps perdu« , déclarait le directeur général de Spotify France,  Yann Thébault.

Un chiffre d’affaires qui dépasse les 100 millions d’euros

En 2015, le chiffre d’affaires du streaming audio a dépassé les 100 millions d’euros pour la première fois. Des revenus multipliés par 5 en 5 ans. Un tel engouement s’explique notamment par l’arrivée d’artistes qui jusqu’ici refusaient ce modèle comme Les Beatles ou encore AC/DC.

Seul le marché des vinyles, dans le secteur des supports physiques, tire son épingle du jeu. Alors qu’on le croyait condamné, ce marché est en hausse pour la 4ème année consécutive. Il représente 2,3% du marché physique avec 750 000 exemplaires vendus en 2015.

Source : ouest-france.fr
Crédits Photos : Pexels
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Articles Liés
Test produits
Longform