Clicky



Bons Plans

L’iPhone rattrapé par Android en France

Publié le | Modifié le

La part de marché d’Apple et de son iPhone retombe sous les 30% en ce début d’année 2011, Microsoft reste loin derrière tandis que Google explose avec son système Android.

Le succès d’Android en France n’a plus à être présenté, en février près d’un quart des smartphones en circulation (23,1%) fonctionnaient sous le système d’exploitation gratuit de Google, d’après un sondage de comScore. Un an plus tôt, seuls 4% des Français de plus de 13 ans utilisaient le système au Droid.

Avec un tel élan Google et sa plateforme pourrait bien devenir d’ici cet été le système le plus répandu sur les smartphones en France, comme c’est le cas aux Etats-Unis. L’iPhone commence quelque peu à céder des morceaux de son territoire face aux attaques de la firme de Mountain View, en janvier et février il restait sous les 30% de part de marché pour la première fois depuis 2009.

Il convient cependant de préciser que l’iPhone n’est pas le terminal le plus touché par Android. Les chiffres des nouveaux partenaires Nokia et Microsoft sont alarmants. Après un niveau égal avec Apple pendant environ six mois, Nokia est maintenant en retard avec 26,1%, quand à Microsoft aucun signe d’amélioration et même avec la sortie de Windows Phone 7, sa part de marché a été divisée par trois en un an.

Le seul à progresser dans le marché français est le canadien Research In Motion et confirme la tendance de 2010. Au départ réservé au milieu professionnel, le BlackBerry a su se démocratiser et devenir grand public, à travers notamment son ciblage des jeunes accros aux SMS qui affectionnent son clavier complet. Et les efforts payent puisque RIM dépasse pour la première fois Microsoft en février avec 8,5% de part de marché.

Avec 13 millions d’utilisateurs de smartphones en France, la guerre n’a pas fini de faire rage. Google a gagné 2,8 millions d’utilisateurs en un an et Apple s’en sort avec 1,6 millions de nouveaux adeptes, reste maintenant à voir l’évolution des événements, d’autant plus que l’iPhone 5 risque encore de tout chambouler.

Source : Le Figaro
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform