Clicky



Bons Plans

Les iMessages d’Apple sont impossibles à intercepter

Publié le

Un document interne de la DEA révèle que les iMessages échangés entre deux appareils Apple ne peuvent être interceptés.

La DEA (le service de la police fédérale américaine qui lutte contre le trafic de drogue) a des difficultés à surveiller certains suspects.

Un document interne publié en février révèle que les messages envoyés entre deux personnes qui utilisent le service iMessage de Apple sont impossibles à intercepter. “Les iMessages entre deux appareils Apple sont considérés comme des communications cryptées et ne peuvent être interceptées, indépendamment du prestataire de services du téléphone”, explique le document. En effet, contrairement aux SMS qui naviguent via le réseau téléphonique, les iMessages d’Apple sont véhiculés grâce au réseau 3G ou internet. Près de 2 milliards d’iMessages sont envoyés chaque jour dans le monde selon Apple.

Pour Kevin Mitnick, un célèbre hacker, “c‘est donc une très bonne raison d’utiliser iMessage”.

Depuis quelques années, le FBI cherche à faciliter l’accès aux communications sur Internet dans le cadre des missions de surveillance. Andrew Weissmann, le conseiller général du FBI avait récemment déclaré que amender la “Communications Assistance for Law Enforcement Act ” de 1994 était une “priorité absolue”. Cette loi prévoit que les opérateurs téléphoniques donnent un accès facilité aux informations dans le cadre de missions de surveillance. Mais cette loi ne s’applique pas pour les sociétés internet.

Donc, pour le moment, en utilisant iMessages, Big Brother is NOT watching you.

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform