Clicky



Bons Plans

L’application Facebook Moments interdite en Europe

Publié le | Modifié le

La nouvelle application Facebook, de partage de photos, Facebook Moments, ne sera pas disponible en Europe à cause de sa technologie de reconnaissance faciale qui ne respecte pas la vie privée des utilisateurs. L'application est cependant disponible sans soucis aux USA.

La nouvelle application de la firme de Mark Zuckerberg, Facebook Moments qui permet un partage privé de photos, ne sera pas disponible chez nous ni dans toute l’Europe. Cette appli utilise une technologie de reconnaissance faciale, technologie que l’Union Européenne trouve contraire aux législations sur les données personnelles.

Moments : une appli basée sur la reconnaissance faciale

Facebook Moments est sortie depuis lundi aux Etats-Unis, elle est pour l’instant indisponible en Europe. Cette appli permet d’identifier ses amis Facebook sur des photos afin de les partager dans la foulée avec eux. Pour reconnaitre les personnes, c’est une technologie de reconnaissance faciale qui est utilisée et malheureusement pour le géant des réseaux sociaux cette technologie n’est pas approuvée par les législations de l’Union européenne. Par conséquent, dans l’état, Moments ne peut être proposée aux utilisateurs de Facebook sur le vieux continent.

Moments arrivera-t-elle un jour en Europe ?

Rien n’est moins sûr. Le problème est que l’application ne propose pas un moyen de désactiver la reconnaissance faciale et c’est cela que reprochent les régulateurs européens. Richard Allan, vice-président du réseau social expliquait : “On nous a expliqué que nous devions prévoir un système pour recueillir l’accord des utilisateurs”. “Ce n’est pas le cas actuellement, donc l’application ne sera pas disponible jusqu’à ce qu’on en développe un”. Aucune date n’a été communiquée et on ne sait d’ailleurs même pas si Facebook compte modifier son application.

Ce n’est pas la première fois que des sociétés comme Facebook ou Google sont épinglées par les régulateurs européens et M. Allan avait prévenu il y a quelques semaines que les utilisateurs européens pourraient être privés de certaines fonctionnalités pour des raisons de législation au sein de l’Union européenne.

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform