Clicky



Bons Plans

Google Car : quelques incidents mineurs en 6 ans

Publié le | Modifié le

Les voitures autonomes de Google, Google Car, ont été impliquées en 6 ans dans plusieurs accidents aux États-Unis, qualifiés de mineurs par le géant américain.

Tesla semble avoir gagné la bataille sur le marché des voitures électriques de luxe devant les autres géants de la Silicon Valley. Google a de son côté décidé de miser sur un autre cheval avec le développement de véhicules capable de se déplacer de manière 100% autonome.

Cependant, tout ne se déroule pas sans quelques accrocs pour la firme de Mountain View. Sur la cinquantaine de Google Car qui circulent sur les routes de Californie, certaines auraient connu quelques incidents.

De légers incidents pour les Google Cars

C’est le Department of Motor Vehicles (DMV) américain qui a recensé ces trois accidents des véhicules de Google. La firme de Mountain View n’est pas la seule à avoir subi ce type de désagréments puisque la voiture autonome de la société Delphi a elle aussi été impliquée dans un accident de la route. Cependant, ces accidents sont mineurs, la majorité d’entre eux étant due à des véhicules tiers, soit à une faute d’inattention du conducteur en mode manuel.

Un porte-parole de Google a d’ailleurs publié en ce sens : “La sécurité est notre principale priorité. Depuis que nous avons lancé le programme de voitures sans conducteurs, nous avons parcouru près d’un million de miles de façon autonome (près de 1,6 M de km), aussi bien sur des autoroutes qu’en ville, et la voiture sans conducteur n’a pas causé un seul accident”. 

La technologie n’est pas remise en cause

Les deux firmes assurent que ces petits incidents ne remettent aucunement en question la phase de test de leurs voitures autonomes. Google compte un parc de 50 véhicules qui arpentent régulièrement la Californie et qui auraient parcouru la bagatelle de 1,7 millions de kilomètres depuis le début des tests.

En attendant, ces petits accrochages ne sont pas sans poser quelques questions pratiques, notamment au niveau des assurances. En cas d’accident, qui du propriétaire de la voiture autonome ou du constructeur devra être tenu pour responsable ?

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform