Clicky



Bons Plans

Lucy l’australopithèque, découverte il y a 41 ans a l’honneur d’un Doodle

Publié le | Modifié le
Le Doodle consacré à la découverte de Lucy.

Côté lointain ancêtre des humains qui peuplent aujourd'hui notre planète, vous en connaissiez une plus célèbre que Lucy ? Non. Découverte il y a 41 ans, et Google lui rend hommage.

Une cousine très lointaine ? Une super-arrière-grand-mère ? Qui est vraiment Lucy dans l’arbre généalogique de l’humanité ? Quoi qu’il en soit, elle ou plutôt ses restes découverts en novembre 1974 sont un symbole et ont constitué un grand pas en avant dans la recherche de nos origines. 41 ans après sa découverte, jour pour jour, Google lui rend hommage à travers un Doodle ornant le moteur de recherche.

Lucie, découverte en Ethiopie en 1974

Le 24 novembre 1974, donc, le paléoanthropologue américain Donald Johnson mettait au jour le premier fossile avec son homologue Yves Coppens et le géologue Maurice Taieb, tous deux Français. Pour les occidentaux, cet Australopithecus afarensis sera baptisée Lucy. En amharique, l’une des langues éthiopiennes, ce sera Dinqnesh (qui signifie tu es merveilleuse). Deux surnoms bien jolis comparés à celui dont l’avait affublée la science au départ, à savoir AL 288-1.

Et si vous ne savez pas pourquoi elle a été surnommée Lucy, voici la raison : au soir de la découverte de ce squelette, Donald Johnson passe Lucy in the sky with diamonds des Beatles. La petite amie du scientifique lui suggère alors, comme il pense qu’il s’agit d’une femelle, de lui donner ce prénom.

Une nouvelle espèce d’australopithèque

Les spécialistes finiront en 1978 par classer Lucy sous l’appellation Australopithecus afarensis, une espèce nouvelle éteinte. Physiquement, les scientifiques ont estimé que l’hominidé mesurait à peu près 1 mètre de hauteur, et était âgé de 14 ou 15 ans. Elle pesait environ 50 kilos et ses bras étaient plus longs que ses membres inférieurs.

Quant à savoir avec quel degré d’inclinaison elle marchait, le mystère reste épais. Son découvreur, “papa” Johanson, estime quant à lui qu’elle ne marchait pas de façon lourde. Yves Coppens souligne quant à lui avec poésie que sa démarche était “chaloupée”. Enfin, si elle a longtemps été considérée comme apparue avant la lignée humaine, elle serait d’après de récentes études une lointaine cousine du genre Homo.

Crédits Photos : Capture d'écran Google
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform