Clicky



Bons Plans

Facebook : retour de la censure pour les images d’art

Publié le
Les oeuvres censurées par Facebook Les oeuvres censurées par Facebook

Facebook a de nouveau censuré le compte d'un critique d'art à cause d’œuvres médiévales jugées trop explicites.

Lors des évènements de janvier 2015 et les attentats contre Charlie Hebdo, nombreux étaient les témoignages de soutien envers les victimes de cette folie meurtrière. Le combat pour le respect de la liberté d’expression devenait un enjeu international et les plus grandes sociétés s’engageaient alors dans ce combat.

Facebook ne dérogeait pas à la règle et entrait dans le mouvement « #jesuischarlie » et Mark Zuckerberg en personne y allait de son message sur la liberté de chacun d’exprimer ses opinions. Il semblerait que ces belles paroles se soient vite envolées puisque la censure a fait une nouvelle victime sur le réseau social.

Facebook et la censure des œuvres d’art

Ce n’est pas une première pour Facebook, on se souvient de la polémique née de la censure du tableau « L’Origine du monde » de Gustave Courbet qui a valu au réseau social un petit tour devant la justice.

Cette fois, c’est au tour de Jerry Saltz, critique d’art du New York Magazine célèbre dans le monde entier, de subir la politique de censure parfois ubuesque de Facebook. Fort de presque 150 000 followers sur Facebook et Instagram, l’homme publie logiquement des œuvres d’art datant en grande majorité du Moyen Âge et représentant souvent des scènes de tortures.  Des œuvres qui ne sont apparemment pas du goût du système de censure de Facebook qui a tout simplement suspendu le compte de l’artiste.

Jerry Saltz pointe Facebook du doigt

L’artiste, dont le compte Instagram est resté actif, n’a pas hésité à dire sa façon de penser à Facebook « À tous les membres de la police des mœurs qui se sont plaints à Facebook de la teneur “sexiste”, “abusive” et “misogyne” de mes photos médiévales : bravo !! Vous avez réussi à me faire évincer de Facebook. Vous paierez en sang, mais non du vôtre ».

En jetant un coup d’œil aux œuvres postées par Jerry Saltz, on comprend sa réaction. Le coup de gueule de l’artiste semble avoir payé puisque son compte a été réactivé depuis mais il est grand temps pour Facebook de revoir l’algorithme de son système de censure qui semble vraiment trop pointilleux. Dans tous les cas, Facebook reste très ambivalent lorsqu’il s’agit du respect de la liberté d’expression.

Crédits Photos : Instagram Jerry Saltz
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Articles Liés
Test produits
Longform