Clicky



Bons Plans

Facebook : Le « friend finder » déclaré illégal en Allemagne

Publié le
Vous pouvez modifier vos photos sur Facebook. Vous pouvez modifier vos photos sur Facebook.

Facebook vient d’être condamné en Allemagne pour « pratiques commerciales déloyales » à cause de la fonction « Retrouver des amis ».

Presque tous les utilisateurs assidus de Facebook se sont déjà retrouvés devant telle situation. On navigue tranquillement sur la plateforme lorsque l’on reçoit la demande d’ami d’une personne dont on avait oublié l’existence. Une connaissance lointaine de l’école primaire ou une rencontre lors d’une soirée plus avinée que la normale. La recherche d’ami est ce qui fait le sel de Facebook.

Autre fonctionnalité invasive du réseau social, le fameux « Retrouver des amis » qui permet aux utilisateurs de la plateforme d’envoyer un e-mail à tous les contacts de leur carnet d’adresses les invitant à rejoindre Facebook. Une fonctionnalité qui vient d’être jugée illégale en Allemagne.

« Retrouver des amis » devient illégal en Allemagne

La plainte court depuis l’année 2010 outre-Rhin. Elle émane de l’association de protection des consommateurs allemands VZBV (Verbraucherzentrale Bundesverband pour les germanophones). Une plainte déjà entendue par deux tribunaux berlinois en 2012 et en 2014 qui avaient jugé que Facebook avait violé les lois allemandes, accusant le réseau social de pratiques commerciales déloyales.

Cette fois, c’est la Cour Fédérale allemande qui condamne Facebook et valide ces deux premiers jugements. La plus haute autorité allemande considère elle aussi Facebook de pratiques commerciales déloyales en précisant que Facebook n’informait pas correctement ses membres sur l’utilisation qui était faite des données concernant ces contacts.

Facebook doit repenser son système

L’association VZBV s’est félicitée de cette décision de la Cour Fédérale allemande. Duc ôté de Facebook, une porte-parole de l’entreprise a indiqué au Wall Street Journal que les équipes de Facebook allaient « étudier attentivement la décision pour déterminer l’impact qu’elle peut avoir sur nos services ».

Facebook reste donc dans le viseur des autorités européennes. En avril 2015, la firme avait menacé de ne plus proposer ses nouveautés en Europe suite à un rapport de la Commission européenne qui conseillaient aux internautes de fuir Facebook.

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Articles Liés
Test produits
Longform