Clicky



Bons Plans

Curiosity : Comment le rover a-t-il pu prendre cette photo ?

Publié le

Curiosity a pris le 31 octobre cette photo. Au premier regard, elle est assez mystérieuse, car on se demande comment le rover a réalisé ce cliché. Il faut l’examiner dans le moindre détail pour trouver la réponse.

Curiosity a analysé avec précision l’atmosphère de Mars, mais il prend également le temps de se photographier. Bien sûr le cliché n’a pas été pris par un martien, c’est le rover qui est à l’origine de celui-ci. Il montre le mont Sharp qui culmine à plus de 5500 mètres d’altitude. Sur la gauche, il y a également les parois septentrionales du cratère de Gale. Au premier plan, nous voyons Curiosity qui prend la pose. Au premier regard, on a vraiment l’impression que la photo a été prise par une personne. Cela pourrait être sympathique, mais, malheureusement, le rover n’a pas encore trouvé de martiens. C’est un assemblage de 55 photos prises grâce à un appareil baptisé MAHLI (Mars Hand Lens Imager). La Nasa a pu ensuite joindre tous les clichés pour proposer un autoportrait du robot. Quelques défauts sont visibles devant l’appareil.

Un cliché essentiel

Cet instrument est installé sur un bras qui n’apparaît pas sur l’image à cause de son positionnement. Les ingénieurs de la Nasa ont pu le déplacer légèrement pour voir à travers. L’instrument est tout de même visible. L’avez-vous trouvé ? Il apparaît dans l’œil de Curiosity, le bras est donc installé devant le robot. Il a ensuite réalisé une série d’images assemblée méthodiquement par la Nasa pour obtenir cette photo. Cette dernière a également un intérêt, les ingénieurs ne proposent pas des clichés de Curiosity pour le fun. Ils permettent de visualiser les éventuels dysfonctionnements et regarder de très près les moindres détails de la structure puisque MAHLI dispose d’un zoom performant.

Les ingénieurs apportent une grande importance aux roues, elles sont essentielles pour la suite de la mission. Si Curiosity ne peut plus avancer, l’opération ne pourra pas continuer. Le robot possède au total 17 appareils photo et 10 instruments scientifiques. Ces derniers ont déjà fait leur preuve puisque la Nasa a pu analyser l’atmosphère, le sol et de nombreuses roches. Avec ce matériel, les ingénieurs peuvent ainsi reconstruire le puzzle de cette planète Mars qui reste encore bien mystérieuse.

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform