Clicky



Bons Plans

Le célèbre astrophysicien français André Brahic est décédé

Publié le

Figure de l'astronomie, il avait notamment découvert les anneaux de Neptune. Grand passionné qui savait transmettre son engouement pour l'astrophysique, André Brahic nous a quitté hier.

André Brahic est décédé d’un cancer à l’âge de 73 ans hier dimanche. Ce spécialiste du système solaire était aussi très connu pour sa capacité à vulgariser la science et la rendre accessible à tous. Ce conteur exceptionnel des mystères de l’espace était aussi apprécié pour son humour.

Mort du découvreur des anneaux de Neptune

C’est en 1984 qu’il découvre les anneaux de Neptune. Une découverte qui fera sa renommée. Cette même année, il découvre aussi 3 des 4 arcs qui composent le dernier anneau de la planète. En 1984, la France s’apprêtait à fêter le bicentenaire de la Révolution, l’astrophysicien a décidé, non sans malice, de baptiser ces trois arcs Liberté, Egalité et Fraternité.

Issu d’une famille modeste, il a entre 1990 et 1992, présidé la Société Française d’Astronomie et d’Astrophysique. Il a aussi cumulé différents postes prestigieux comme directeur du laboratoire Gamma-gravitation ou encore un poste de professeur à l’Université Paris VII. L’astéroïde 3488 porte, depuis 1990,  son nom.

Un vulgarisateur hors pair de la science

Si l’astrophysicien était aussi apprécié de ses élèves que du grand public c’est aussi parce qu’il était capable d’expliquer simplement la science et de transmettre sa passion en faisant briller les yeux de chacun lorsqu’il parlait d’astrophysique. Particulièrement prolifique, il avait rédigé cinq ouvrages à l’enthousiasme communicatif de vulgarisation de notre système solaire et multiplié les conférences.

Les hommages n’ont pas tardé à pleuvoir après l’annonce de son décès. François Hollande a parlé d’un homme “qui savait rendre simples les mystères du ciel” avant d’ajouter qu’il “était aussi un merveilleux pédagogue dont les livres et les interventions nous ont fait voyager dans l’espace“. Le président a conclu en déclarant que la nation “perd un scientifique prodigieux et joyeux dont le seul projet était de faire partager sa passion au plus grand nombre“.

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform