Clicky



Bons Plans

Après un semi échec, Google souhaite relancer Android One

Publié le

Le programme Android One lancé par Google dans les pays émergents pour conquérir toujours plus d'utilisateurs n'a pas rencontré le succès escompté. Le géant américain va revoir sa copie.

Lancé il y a à peu près un an par Google dans les pays émergents, dont l’Inde, le programme Android One n’est pas un échec mais les résultats sont très éloignés de ceux que le géant du web avait prévu. Pour relancer ce programme, Google va proposer des portables à moins de 50 euros dans ce marché incontournable qu’est l’Inde.

Android One : des résultats mitigés

Avec le programme Android One, Google souhaitait s’attaquer aux marchés des pays émergents en proposant des smartphones “low cost” en partenariat avec les constructeurs et opérateurs locaux. Ainsi, le groupe donnait la possibilité à plus de personnes ne disposant pas de gros moyens de pouvoir posséder un appareil capable de se connecter à Internet et dans le même temps séduire plus de clients. Seulement le résultat de cette initiative est plutôt mitigé. Moins d’un million de smartphones ont trouvé preneurs en Inde, le marché principal visé par le programme.

Dans une interview accordée au Financial Times, le directeur exécutif de Google pour l’Inde et l’Asie du Sud-Est, Rajan Anandan avouait : “les résultats n’ont pas atteint nos attentes”. La faute certainement au prix final des appareils qui ne descendait pas en dessous de 100 dollars. Un prix jugé trop haut par la majorité des habitants. Les moins fortunés peuvent trouver des produits chinois à des prix plus compétitifs compris entre 30 et 60 dollars. Selon M. Anandan cet échec est imputable à “des problèmes logistiques”.

Des smartphones à 50 dollars maximum

L’Inde représente un marché colossal avec ses 1,25 milliards d’habitants et Google, loin de s’avouer vaincu, va revoir sa copie pour offrir des produits plus en accord avec le marché local.

Le groupe américain a annoncé travailler sur des smartphones au prix ne dépassant pas les 50 dollars pour toucher plus de monde et pousser toujours plus d’internautes à utiliser ses services. Aussi, il va investir massivement pour connecter le plus de monde possible et développer des produits plus adaptés aux populations locales et aux débits Internet encore limités.

Source : cnetfrance
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform