Clicky



Bons Plans

Android : Google boute les smartphones rootés hors du store

Publié le
Un smartphone sous Android

Google vient d’annoncer une série de nouveaux outils à destination des développeurs parmi lesquels la possibilité d’interdire l’installation d’une application sur des appareils rootés.

Nous vous l’évoquions il y a quelques jours, l’application Android Netflix ne pouvait plus s’installer sur les smartphones rootés dans sa dernière mise à jour. Une volonté du géant de la VOD, mais surtout de Google de faire la guerre à cette pratique puisque Mountain View vient d’annoncer lors du dernier I/O qu’il serait impossible d’installer les applications du Google Play Store sur les appareils « non sécurisés ».

Bloquer les appareils non certifiés

Lors de sa conférence, Google n’a pas clairement annoncé la fin de l’installation des applications sur les smartphones rootés. La firme a en effet dévoilé une nouvelle suite d’outils à destination des développeurs d’applications qui devrait leur permettre de gérer plus finement les possibilités d’installation sur tel ou tel smartphone en fonction de sa fiche technique. L’idée est ici d’avoir une application qui fonctionne de manière optimale et d’exclure les appareils qui ne permettraient pas d’offrir une expérience utilisateur satisfaisante.

Mais dans cette nouvelle boîte à outils, il sera également possible pour ces mêmes développeurs d’interdire l’installation d’une application sur les appareils « non certifiés » par Android et Google.

Le root voué à disparaître ?

En lisant entre les lignes, on comprend que par « non certifiés » la firme de Mountain View entend surtout « rootés ». En d’autres termes, impossible de passer directement par le Play Store pour installer une application sur un appareil rooté.

Il faudra alors se pencher sur les autres solutions à disposition comme l’installation via un fichier. APK téléchargé sur une autre plateforme. Cela ne va pas sans poser la question du risque induit par cette pratique, car il n’est pas à exclure de tomber sur un fichier vérolé par un malware ou tout autre programme malveillant.

Plus globalement, Mountain View semble avoir pour objectif de faire le tri dans son catalogue d’applications pour ne garder que les plus optimisées, notamment en termes de consommation d’énergie. Google se donne désormais la possibilité d’avertir les développeurs d’application non optimisée et même de les sanctionner si ces derniers ne font rien pour inverser la tendance.

Le petit robot vert semble donc vouloir changer sa politique concernant les applications, car, si son catalogue est gargantuesque comparé à la concurrence, il faut bien avouer qu’il est truffé d’applis inutiles et même parfois dangereuses.

Source : Blog Google Play
Crédits Photos : Pexels
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform