Clicky



Bons Plans

American Gods : la série ne spoilera pas la suite du roman

Publié le
Pas de spoil sur la suite du roman avec la première saison d'American Gods.

A l'image de George R. R. Martin avec la série télévisée Game of Thrones, l'auteur Neil Gaiman s'est assuré que les scénaristes du show American Gods ne passeraient pas à côté d'éléments essentiels pour la suite, sans pour autant en dire plus sur le nouveau roman.

Alors que la série télévisée American Gods va enfin débuter d’ici dimanche soir sur la chaine américaine Starz, puis le lendemain sur Amazon Prime Video en France, il est bon de rappeler que le roman culte de l’auteur Neil Gaiman n’a jamais eu de suite depuis plus de 15 ans malgré des déclarations de l’intéressé disant qu’une suite était en préparation, mais que cela demandait du temps.

Si cette fameuse suite est bien dans les cartons (oui oui), Neil Gaiman assure que la série ne dévoilera rien sur ce prochain roman puisqu’il a fait en sorte de collaborer correctement avec les showrunners Bryan Fuller et Michael Green afin de respecter plusieurs détails : “Par moment, je leur demandais d’écouter attentivement. Je leur disais que telle ligne de dialogue deviendrait importante dans la suite. Ou telle petite scène, tirée directement du roman, semble banale de prime abord. Mais il ne faut pas la couper au montage. Elle deviendra importante un jour. Si la série arrive à la saison 5, nous en aurons besoin. Alors il faut la garder !

American Gods : la saison 1 n’adapte que 100 pages du roman de Neil Gaiman

Durant une entrevue avec le média Première, la comédienne australienne Emily Browing a confirmé que la première saison d’American Gods ne couvrait qu’un tiers du livre : “Oui, c’est exact. Peut-être même moins d’ailleurs. On doit couvrir environ 100 pages je pense. Ce qui est génial. Parce qu’on aurait très bien pu faire tout le livre en une seule saison. Mais il aurait fallu tout condenser et on n’aurait pas eu le temps d’explorer à fond les personnages. Certains passages auraient été bâclés. Là on prend notre temps, on joue avec l’histoire et j’aime bien ce rythme que Bryan Fuller et Michael Green ont donné à la série.

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform