Clicky



Bons Plans

AMD : un rachat par Microsoft est en discussion

Publié le

La firme américaine Microsoft serait entrée en négociations pour racheter AMD, un fabricant de microprocesseurs qui enchaîne depuis quelque temps maintenant les mauvais bilans trimestriels.

Selon une habituelle source proche du dossier, le site KitGuru annonce que Microsoft serait prêt à racheter AMD. Le fabricant de semi-conducteurs est bien connu dans le milieu des jeux vidéo, notamment parce qu’il propose de nombreuses cartes graphiques, mais surtout, car c’est lui qui fournit le processeur de la PS4 et de la Xbox One.

Ce rachat d’AMD par la firme de Redmond serait un investissement intéressant et peu cher malgré le trésor de guerre financier de la société américaine. En effet, étant donné que le fabricant AMD est assez mal en point financièrement parlant, sa capitalisation boursière est actuellement inférieure à deux milliards de dollars… Autant dire que la société peut se faire racheter pour pas grand-chose.

Microsoft : la raison d’un possible rachat d’AMD

En rachetant AMD, Microsoft pourrait amortir les frais de sa division Xbox avec la Xbox One. La dernière console next-gen de la firme de Redmond embarque un processeur Jaguar et une carte graphique Radeon. Ces deux produits ont coûté plus d’un milliard de dollars à la société américaine en seulement 18 mois.

Avec le rachat du fabricant, Microsoft dirait adieu à cette perte financière tout en disant merci à son concurrent Sony qui devra lui verser une taxe pour chaque PS4 vendue puisque la console next-gen de la firme japonaise est aussi bâtie autour d’une puce AMD.

De ce fait, Sony serait fortement amené à choisir un nouveau fabricant pour les pièces de sa nouvelle console, car il est évident que Microsoft produirait les meilleurs produits pour sa console tout en donnant des versions moins performantes à son rival de toujours…

Rachat AMD : Microsoft pourrait améliorer sa division dédiée à la conception de processeurs

Microsoft pourrait se servir d’AMD pour fournir de nouveau processeur à ses Windows Phone (Lumia) ainsi que ses tablettes Surface. Néanmoins, comme le souligne nos confrères de Les Numériques, il est difficile d’imaginer la firme de Redmond vouloir affronter Intel sur le marché du PC. Cependant, tout est possible. L’avenir devrait nous le dire.

Source : KitGuru
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform