Clicky



Bons Plans

YouTube : Les abonnés Free saisissent l’UFC Que Choisir

Publié le

YouTube est une plateforme vidéo et il est très stressant de devoir attendre plusieurs minutes avant de pouvoir regarder un clip. La diffusion est également saccadée, ce qui accroît l’agacement. De nombreux internautes se sont donc tournés vers l’UFC Que Choisir.

Les abonnés ADSL de Free rencontrent des problèmes sur la plateforme YouTube depuis plusieurs mois. Il y a un an, le patron Xavier Niels avait reconnu des dysfonctionnements « Les tuyaux entre Google et nous sont pleins à certaines heures, et chacun se repousse la responsabilité de rajouter des tuyaux. C’est un problème classique qui arrive partout, mais plus souvent avec Google ». Depuis la situation n’a absolument pas bougé et les abonnés restent toujours bloqués sur YouTube. Ils ont donc décidé de se tourner vers l’association UFC qui tente de mettre un terme au calvaire des internautes. Elle a donc saisi le régulateur des télécoms (Arcep) et la répression des fraudes (DGCCRF).

Le directeur de UFC, Alain Bazot a déclaré sur le blog de l’association « Depuis plusieurs mois, des consommateurs s’adressent à l’UFC-Que Choisir pour signaler des problèmes de connexion à certains services Internet à partir de leur réseau Free. L’opérateur Free n’a jamais nié les dysfonctionnements entre son réseau et YouTube, accusant le second de ne pas vouloir payer pour la bande passante nécessaire. Il importe de trancher ce litige qui prend en otage les consommateurs et de mieux encadrer le marché. En effet, les consommateurs bénéficient au final d’un service dégradé sans en être informé préalablement et sans pouvoir utiliser cet élément comme cause de résiliation ».

UFC Que Choisir a donc décidé de saisir les autorités au moment où la proposition de loi sur la neutralité des réseaux va être déposée. Le texte proposé par la députée du parti UMP pourrait mettre un terme à ce problème puisque Laure de la Raudière demande aux fournisseurs d’accès de proposer un débit identique sur tous les services utilisés. Ce problème n’est pas le premier puisqu’il avait été vécu par Orange et Cogent. Aujourd’hui, Free demande à Google d’être dédommagé pour la bande passante utilisée par YouTube.

Êtes-vous victime de ces lenteurs ?

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform