Clicky



Bons Plans

YouTube Free : 84% d’insatisfaits, l’Arcep ouvre une enquête

Publié le

Sur YouTube, les lenteurs avec la connexion Free est à la limite du supportable. Les internautes se sont confiés à l’UFC Que choisir et l’Arcep a indiqué à l’Agence France Presse qu’une enquête avait été ouverte depuis novembre.

L’Arcep s’intéresse de très près aux lenteurs observées sur YouTube avec l’utilisation d’une connexion Free. L’UFC Que Choisir avait fait passer une pétition témoignant de la colère des internautes qui ne supportaient plus de voir une vidéo hachée. Pendant les heures de pointe, la situation est un peu plus complexe, car l’accès devient difficile. L’Arcep a donc indiqué dans une interview qu’elle ne se désintéressait pas du tout du problème d’interconnexion entre Free et YouTube. L’autorité a même ouvert une enquête administrative pour tenter de déterminer les causes de ce dysfonctionnement. Les utilisateurs sont nombreux à se plaindre, ils voudraient qu’une solution soit trouvée. Le patron de Free, Xavier Niel n’est pas très réactif, il avait simplement indiqué que le problème provenait de Google, le PDG de la maison mère de Free incitait même les internautes à utiliser le site Daylimotion.

84% d’insatisfaits

Face à cette réaction, les consommateurs s’étaient tournés vers l’UFC, qui avait instantanément saisi la DGCCRF et l’Arcep. Selon l’Agence France Presse, l’Autorité a demandé l’ouverture d’une enquête administrative il y a quelques semaines pour « dégradation de la qualité de service ». Elle demande également des explications à Free et à Google, ainsi un questionnaire a été adressé aux deux sociétés. Elles ont jusqu’à la fin de l’année pour partager les raisons de ce dysfonctionnement. L’Arcep attend en effet des « détails techniques et financiers ». Les internautes pourraient ainsi en apprendre davantage concernant le problème dans quelques jours puisque l’ultimatum arrive à terme.

Pour appuyer sa demande, l’UFC Que Choisir a réalisé une étude qui a été rendue publique ce mardi. Ainsi 16 000 personnes ont répondu aux questions, ce qui a permis d’évaluer le taux d’insatisfaits. Ainsi, l’association met en évidence avec un tableau des problèmes de connexion chez Free, mais également chez SFR et même Orange. En regardant uniquement à la plateforme YouTube, vous pouvez constater que 84% des sondés sont insatisfaits sur Free alors que les autres fournisseurs sont en dessous de 30%.

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform