Clicky



Bons Plans

YouTube : un accord inédit pour lutter contre le piratage audiovisuel

Publié le
Photo d'illustration. YouTube

Google a signé, hier, un accord inédit avec les représentants de l’audiovisuel français. Cet accord permettra de mieux lutter contre le piratage sur la plateforme vidéo YouTube.

C’est au ministère de la culture que s’est signé, hier, un accord avec l’Association française de Lutte contre la Piraterie Audiovisuelle (ALPA) et Google, le propriétaire de la plateforme de partage de vidéos YouTube. Cet accord a aussi été signé sous l’égide du CNC et vise à mieux lutter contre le piratage audiovisuel. Un accord attendu depuis longtemps par les ayants droit. Ces derniers dénonçant un manque à gagner de 1,35 milliard d’euros.

Une meilleure collaboration entre les ayants droit et YouTube

Selon les termes de cet accord, les ayants droit, qui critiquent depuis des années le manque à gagner lié au piratage audiovisuel, auront accès, via l’ALPA, au Content ID de YouTube. Cet outil permet d’identifier et de gérer les droits sur la plateforme de vidéos YouTube. Les ayants droits, qui repèrent une des œuvres protégées par les droits d’auteur, pourront contacter l’ALPA qui centralisera les demandes des propriétaires s’estimant lésés.

Les vidéos qui enfreignent la loi pourront ainsi être facilement et rapidement être bloquées. Carlo D’Asaro Biondo, le président de Google en charge notamment des partenariats avec l’Europe, a expliqué : « Nous ne souhaitons pas que les fraudeurs utilisent nos plateformes au détriment des créateurs ».

Une riposte graduée et un soutien financier

Parmi les autres termes de l’accord validé hier, Google promet un soutien financier à l’ALPA. Les ayants droit pourront, par ailleurs, recevoir une formation et un accompagnement de la part du géant américain. L’accord prévoit, enfin, une riposte graduée contre les fraudeurs. Cette riposte fera toutefois l’objet d’une étude juridique qui sera lancée par Hadopi.

Pour Françoise Nyssen, la ministre de la culture, ce « plan d’action contre le piratage » devrait mieux promouvoir l’offre légale. La ministre ajoute par ailleurs que « la lutte contre le piratage est le grand défi de ce début de siècle dans la sphère culturelle ».

Nicolas Seydoux, le président de l’ALPA, a salué cet accord qui, selon lui, symbolise « l’effondrement d’un mur d’incompréhension » qui existait entre YouTube et les ayants droits. Le président de l’association de lutte contre le piratage insiste, par ailleurs à punir d’une amende « pour incivilité » ceux qui téléchargent illégalement.

Source : CBNews
Crédits Photos : Alexey Boldin / Shutterstock.com
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform