Clicky



Bons Plans

Yahoo! : des résultats toujours aussi catastrophiques

Publié le

Pas de surprise pour Yahoo! à l'annonce des chiffres du premier trimestre 2016. Des résultats toujours aussi décevants alors que son rachat ne saurait tarder.

Le premier trimestre 2016 n’aura pas plus réussi à Yahoo! que les précédents. Les résultats du pionnier d’Internet sont toujours en chute libre et son rachat se fait de plus en plus évident alors que le dépôt des offres préliminaires se terminait lundi. L’entreprise Verizon semble en bonne position pour la reprise de son cœur de métier.

Yahoo! ne se relèvera définitivement plus

Alors que Yahoo! prévoyait des résultats inquiétants pour le premier trimestre 2016, il n’y aura pas eu de surprise à l’annonce des chiffres hier. En effet, le groupe américain annonce une perte nette de 99 millions de dollars avec un recul de son chiffre d’affaire de 11% à 1,1 milliard de dollars.

Des chiffres qui ne sont pas aussi mauvais que l’avaient prévu les analystes mais qui démontrent que, malgré tous ses efforts pour relancer la croissance du groupe, Marissa Mayer, l’actuelle PDG du pionnier de l’Internet, n’aura pas pu faire de miracle. En février dernier, la cession de certains actifs de Yahoo! dont son cœur de métier (messagerie mail, portail Internet, entres autres) avait été décidée, le groupe va donc devoir étudier les offres préliminaires dont le dépôt se terminait lundi.

Nous avons fait des progrès importants en vue de potentielles alternatives stratégiques pour Yahoo. Notre conseil d’administration, notre équipe dirigeante et moi sommes complètement sur la même ligne sur cette priorité pour les actionnaires” déclarait Mme Mayer.

Verizon bien placé pour le rachat de Yahoo!

Parmi les propositions de rachat, celle de l’opérateur de télécoms américain Verizon pourrait bien avoir les faveurs du conseil d’administration du groupe américain. La société serait en effet intéressée par les activités Internet de Yahoo!. Elle n’en serait pas à sa première acquisition dans le domaine, en mai 2015 elle s’était offert AOL pour 3,9 milliards d’euros.

Verizon n’est toutefois pas le seul intéressé, selon le “Daily Mail” différents fonds d’investissement auraient également manifesté leur intérêt.

Source : lesechos.fr
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform