Clicky



Bons Plans

Wendicératops : un nouveau venu dans la famille des Tricératops

Publié le | Modifié le

Grâce à des excavations d'os effectuées au Canada entre 2011 et 2014, des scientifiques ont pu découvrir le Wendicératops, un nouveau type de dinosaure de la famille des tricératops, les fameux herbivores à cornes.

Contrairement à dans Jurassic World, le Wendicératops n’a pas été créé par l’Homme. Baptisé du nom de la chercheuse expérimentée à l’origine de la découverte du site de fouilles canadien d’où les 200 os ont été retirés, Wendy Sloboda, ce nouveau dinosaure ne se dévoile au grand public qu’aujourd’hui via les paléontologistes David Evans et Michael Ryan dans le journal scientifique Plos One.

6 mètres et une tonne, pas évident pour se garer en ville

Ce beau bébé de la famille des tricératops qui vivait il y a 79 millions d’années mesurait visiblement 6 mètres et pesait une tonne. Bien entendu, herbivore oblige, le Wendicératops utilisait son bec afin de collecter puis mâcher des plantes. Michael Ryan, qui travaille au Musée d’histoire naturelle de Cleveland déclare : « Nous avons retrouvé des parties du corps, des pattes et des pieds. Nous avons de gros bouts du crâne et c’est ce qui nous a permis d’obtenir une bonne description de cette nouvelle race de dinosaures ». Cette description se traduit d’ailleurs par l’image assez approximative ci-dessous puisqu’en l’absence de tous les ossements il a fallu faire des conjectures.

Un spécimen utile pour étudier l’évolution

Outre ses trois cornes principales qui permettent notamment aux scientifiques de se faire une idée plus précise de l’évolution de cette espèce de dinosaures au fil du temps, le Wendicératops possédait un ensemble de petites saillies incurvées sur la collerette au sommet de son crâne. Pour David Evans cela fait de ce spécimen “l’un des dinosaures à cornes les plus marquants jamais trouvé“.

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform