Clicky



Bons Plans

Verizon serait sur le point de racheter Yahoo!

Publié le

Depuis plusieurs mois Yahoo!, et notamment son cœur de métier, l’Internet, est à vendre. Alors que les négociations sont sur le point de se terminer, le pionnier du web aurait jeté son dévolu sur Verizon.

Yahoo!, qui lors de son deuxième trimestre enregistrait une perte de 440 millions de dollars, est sur le point de vendre ses activités Internet. Depuis plusieurs mois les enchères étaient lancées et il semblerait que parmi les candidats au rachat ce soit l’offre de Verizon que le groupe américain serait sur le point d’accepter.

Verizon bien placé pour le rachat de Yahoo!

Depuis plusieurs semaines, des rumeurs faisaient état d’offres comprises entre 3,5 et 5 milliards de dollars pour le rachat du corps de métier de Yahoo! Alors que les négociations devraient se terminer à la fin du mois, les choses se précisent et selon « Bloomberg », le groupe américain pencherait volontiers pour l’offre de Verizon Communications, l’entreprise de télécoms. Cependant, selon les sources, même si aucun accord n’a pour le moment été signé, le montant accordé serait de 5 milliards de dollars.

La direction de la firme de Sunnyvale estime que Verizon serait le seul candidat en mesure de valoriser un maximum les activités de Yahoo! par la suite. Le contrat de rachat devrait permettre à Verizon de mettre la main sur un logiciel de messagerie, un autre de mail, un moteur de recherches ainsi que sur des outils publicitaires et des actifs immobiliers. En revanche, il n’inclurait pas les brevets.

Verizon renforcerait AOL

Ce rachat permettrait à Verizon de renforcer sa filiale AOL, rachetée pour 4,4 milliards de dollars en 2015. Une fois ces activités Internet vendues, il ne resterait plus à Yahoo que ses participations de 15% dans Alibaba Group Holding, le géant chinois du commerce électronique, et de 35,5% dans Yahoo Japan. La fin d’une période difficile pour le groupe américain dont les pertes s’accumulaient et qui avait subi une forte restructuration avec 1700 postes supprimés aux Etats-Unis.

Source : lesechos.fr
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform