Clicky



Bons Plans

Un paraplégique peut marcher de nouveau grâce à des électrodes

Publié le

Un homme de 26 ans, devenu paraplégique il y a 5 ans suite à un accident de moto a pu marcher sur quelques mètres grâce à des électrodes et un système informatique.

Si auparavant des personnes paralysées des jambes avait pu remarcher grâce à un exosquelette, ce paraplégique de 26 ans, lui, a réussi à faire quelques pas sans l’aide d’un robot mais grâce à des électrodes sur ses genoux. Une grande avancée pour la science.

Un patient paraplégique retrouve l’usage de ses jambes grâce à des électrodes

Il y a 5 ans, Adam Fritz devient paraplégique à cause d’un accident de moto. Sa moelle épinière est sectionnée, celui-ci ne remarchera plus. Pourtant on apprenait plus tôt dans la semaine qu’il avait réussi à faire quelques pas grâce à une technique mise au point par des chercheurs de l’Université de Californie.

Grâce à un système d’électrodes reliées à un système informatique, c’est le cerveau qui contrôle directement les genoux du patient sur lesquels d’autres électrodes sont placées, sans passer par la moelle épinière qui dans le cas de ce patient ne fonctionne plus. Les scientifiques ont utilisé cette technique sur M. Fritz qui a pu ainsi faire quelques pas et avancer d’un peu plus de 3 mètres.

Des progrès encourageants

Si pour l’instant cette technique n’a été utilisée que sur un seul patient, Adam Fritz, les résultats sont positifs et encourageants pour la suite. “Même après des années de paralysie, le cerveau peut encore générer des ondes cérébrales significatives qui peuvent être exploitées pour permettre la marche de base” expliquait An Do, co-auteur de l’étude. “Nous avons démontré qu’il est possible de restaurer une marche intuitive, contrôlée par le cerveau, malgré une lésion complète de la moelle épinière“, ajoutait-il.

Les scientifiques souhaitent tester leur technique sur d’autres patients paraplégiques afin de vérifier son efficacité et apporter des améliorations. A terme, un tel système pourrait être directement intégré à l’intérieur du corps des personnes dont un des membres ou plusieurs sont paralysés.

Source : canoe.ca
Vous avez aimé cet article ?
Commentaires
Test produits
Longform