Clicky



Bons Plans

Un objet non identifié s’est désintégré en entrant dans notre atmosphère

Publié le | Modifié le
L'objet lors de son entrée dans l'atmosphère

Vendredi 13 novembre un OVNI s'est écrasé sur Terre. L'objet n'était pas un astéroïde mais a bien été construit par l'Homme. Il s'est disloqué au sud du Sri Lanka en descendant dans l'atmosphère.

Un OVNI s’est écrasé sur Terre au sud du Sri Lanka, vendredi 13 novembre vers 7 heures du matin, heure française. L’objet avait été repéré au mois d’octobre et pris pour un astéroïde. Pourtant il est d’origine terrienne, il n’aurait à priori fait aucun dégât alors qu’il se serait disloqué en entrant dans l’atmosphère.

Un OVNI se disloque dans l’océan Indien

C’est dans l’océan indien que cet OVNI est venu terminer sa course. Cet objet non identifié, baptisé WT1190F, représentait peu de danger, sa “masse n’étant pas suffisante pour présenter un risque pour la zone concernée“, avait déclaré l’Agence spatiale internationale à la fin du mois d’octobre, en informant que sa chute serait imminente. En arrivant dans l’atmosphère l’objet s’est désintégré et il n’en alors plus qu’une pluie de débris.

L’objet n’a pas été formellement identifié, les scientifiques ignorent pour le moment d’où il sort. “J’ignore pourquoi il n’est pas répertorié, je sais seulement que son orbite est chaotique et qu’il est impossible de connaître son origine exacte”. “On penche évidemment pour un 3e étage de fusée lunaire, mais rien n’est certain.” Expliquait Jérémie Vaubaillon, astronome à l’Observatoire de Paris.

Sa chute suivie depuis le ciel par un groupe d’astronomes

Depuis le sol il était impossible d’apercevoir la chute de cet objet de quelques mètres seulement à cause d’une météo défavorable. Des astronomes étaient donc montés à bord d’un avion, un Gulfstream 450, afin de suivre la descente de cet OVNI depuis une position au-dessus des nuages. Le jet était équipé d’une vingtaine de caméra afin de documenter la chute de l’objet.

Avec les données spectroscopiques qui ont été recueillies, les scientifiques comptent bien identifier l’objet qui pourrait être un morceau de fusée. La chute d’objets non identifiés n’a rien d’exceptionnel au vu de la multiplication des engins qui sont envoyés dans l’espace.

Source : sudouest.fr
Crédits Photos : YouTube
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform