Clicky



Bons Plans

The Gamechangers : Rockstar Games n’approuve pas

Publié le

Le téléfilm dramatique sur Rockstar Games réalisé par Owen Harris pour la BBC n'a pas du tout été apprécié par l'éditeur américain qui n'a pas hésité à le faire savoir par le biais d'un tweet attaquant de manière subtile le média britannique.

Il fallait s’y attendre, Rockstar Games n’a clairement pas aimé le long-métrage de la BBC sur la société américaine. Le docu-fiction d’Owen Harris avec les acteurs Daniel Radcliffes et Bill Paxton se focalisait sur le combat entre Sam Houser et Jack Thompson concernant l’émergence de la violence dans les jeux vidéo à cause de GTA, une production majeure de Rockstar Games.

Alors que Take-Two Interactive et Rockstar Games avaient porté plainte pour violation de copyright, ce qui avait amené un changement de nom du téléfilm dramatique, l’éditeur et développeur américain a souhaité faire part de sa colère publiquement sur Twitter tout en citant la BBC : “Est-ce que Basil Brush était occupé ? C’est quoi ces conneries hasardeuses et montées de toutes pièces ?

Pour mieux comprendre cette pique de Rockstar Games, il faut savoir que Basil Brush est une marionnette en forme de renard faisant de nombreux sketchs assez moqueurs et insolents afin de divertir les gens.

Les raisons de la colère de Rockstar Games concernant le téléfilm The Gamechangers

Tout a commencé par l’annonce d’un docu-fiction concernant la naissance de GTA et les diverses histoires autour de ce dernier par la BBC. Bien que la démarche soit louable, Rockstar Games n’a pas été consulté sachant que le téléfilm The Gamechangers est basé sur un ouvrage écrit à partir d’un ingénieux travail de recherche, mais sans témoignage direct des développeurs de chez Rockstar Games, ce qui permet à l’éditeur américain de ne pas valider cet ouvrage comme quelque chose d’officiel.

De plus, Rockstar Games avait cherché à aider la BBC pour ce téléfilm, mais cela a été refusé : “Nous avons tenté de régler le problème avec la BBC de nombreuses fois sans résultat satisfaisant. Il est de notre devoir de protéger notre propriété intellectuelle et malheureusement un contentieux est dans ce cas nécessaire.

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform