Clicky



Bons Plans

Thales et SES à l’assaut de l’Internet haut débit en vol

Publié le

Le français Thales et SES, l'opérateur de services satellitaires, ont signé un partenariat hier pour offrir aux passagers des avions une connexion à Internet à haut débit.

Quelques compagnies aériennes proposent à ses passagers un accès Internet en WiFi mais celui-ci est payant et de mauvaise qualité. Le groupe français Thales et l’opérateur de services satellitaires SES vont proposer un accès à Internet haut débit dans les avions dès 2017, ont annoncé les deux partenaires.

Partenariat Thales-SES : bientôt l’Internet haut débit dans les avions

Il sera bientôt possible de surfer sur Internet dans les airs à la même vitesse qu’une connexion fibre sur terre. Thales, le groupe français spécialisé dans l’électronique et l’opérateur de services satellitaires luxembourgeois, SES, vont en effet offrir aux passagers aériens la possibilité de surfer sur Internet à haut débit durant leur vol. « Nous nouons un partenariat qui fera date dans l’histoire de la connectivité aérienne, pour lancer un système qui permettra aux compagnies aériennes d’offrir aux passagers un accès WiFi aussi efficace en vol que la fibre chez soi » déclarait ainsi le président de l’entreprise française, Patrice Caine.

Pour réaliser cette prouesse, les deux entreprises peuvent compter sur un nouveau type de satellite (SES 17) mis au point par Thales pour SES. Doté de 200 faisceaux en bande de fréquence très élevée, ces satellites pourront assurer une bande passante optimale dans les appareils. La mise en place de ce nouveau service qui concerne l’Amérique du nord, là où se concentre la plus grande partie du trafic aérien, aura lieu à partir de mi-2017. Un nouveau satellite SES 17 sera lancé en 2020.

75% de la flotte aérienne équipés en 2020

Ce service, baptisé FLytLIVE et proposé par Thales, permettra aux passagers des avions de regarder la télévision en direct, jouer en ligne ou encore profiter du streaming, sans interruption, tout comme ils le feraient depuis leur domicile ou le bureau par exemple. Selon Thales, d’ici 2020, les trois quarts de la flotte aérienne pourraient être équipés d’un tel service.

Source : lefigaro.fr
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform