Clicky



Bons Plans

Space X : report du lancement du satellite SES

Publié le
Le lanceur Falcon 9 sur le pas de tir - capture d'écran du compte Twiter de SpaceX Le lanceur Falcon 9 sur le pas de tir - capture d'écran du compte Twiter de SpaceX

Alors que SpaceX devait effectuer le lancement du satellite de télécommunications SES jeudi, celui-ci a été annulé à seulement 2 minutes de la mise à feu.

Prévu au départ mercredi 24 février, le lancement du satellite de télécommunications SES avait été reporté au lendemain. Mais le jeudi, le lancement est de nouveau suspendu, 2 minutes avant l’heure de mise à feu. SpaceX, la société chargée de la mise en orbite du satellite, n’a pas donné d’explication.

SpaceX reporte le lancement du satellite SES à une date indéterminée

Jeudi SpaceX indiquait avoir reporté le lancement du satellite de télécommunications SES. Alors que le lanceur Falcon 9 devait partir à 23h47 GMT précisément depuis la base de Cap Canaveral avec à son bord le satellite, le compte à rebours a été stoppé alors qu’il ne restait que 2 minutes avant le lancement.

Le lancement qui devait avoir lieu mercredi dernier avait été reporté au lendemain sans plus d’explication de la part de SpaceX. Finalement il a été reporté à une date indéterminée. Le commentateur appartenant à la société SpaceX, présent au lancement, a indiqué que la société n’avait pas encore décidé d’une nouvelle date pour une autre tentative de lancement.

Une récupération du lanceur plus difficile

L’année dernière, SpaceX avait réussi à récupérer son lanceur après la mise en orbite d’un satellite. Celui-ci était venu se poser sur le sol en Floride. Depuis, plusieurs tentatives de récupération ont échoué mais la société ne baisse pas les bras. Elle tentera de nouveau de récupérer le lanceur Falcon 9 en le faisant atterrir sur une plateforme dans l’océan Atlantique.

SpaceX doit placer le satellite appartenant à la société luxembourgeoise SES en orbite à 35 000 kilomètres d’altitude. Celui-ci étant très lourd, il faudra à Falcon 9 plus de carburant que d’habitude, son retour sur Terre est donc rendu plus difficile, il risque de manquer de carburant pour mettre en marche ses rétro-fusées qui doivent lui permettre de se poser en douceur.

Source : leparisien.fr
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Articles Liés
Test produits
Longform