Clicky



Bons Plans

Qualcomm: une amende record de 853 millions de dollars en Corée du Sud

Publié le | Modifié le

Le fabricant de micro-processeurs écope d'une très lourde amende condamnant ses pratiques d'abus de position dominante.

Ce n’est pas une première pour Qualcomm, mais cette amende d’un montant record viendra de façon certaine affecter les résultats du dernier trimestre 2016.

Des pratiques anticoncurrentielles

Condamné une première fois en Chine en 2015 par la Commission nationale pour le développement et la réforme (NDRC) à une amende plus lourde encore (975 millions de dollars), Qualcomm ne semble pas retenir la leçon et a été condamné en Corée du Sud à payer un lourd tribut de 853 millions de dollars.

La société américaine était dans le viseur de la Korea Fair Trade Commission (KFTC) notamment pour ses pratiques peu licites dans la commercialisation de ses licences de brevet. Qualcomm aurait en effet limité l’accès de certains brevets à ses concurrents Intel et Samsung et utilisé sa position dominante dans le secteur comme levier lors des négociations avec les fabricants de smartphones, imposant des droits d’exploitation aux tarifs rédhibitoires — se réservant même le droit de se retirer de la vente si les conditions n’étaient pas acceptées.

Qualcomm conteste la décision de la Commission

Alors que la décision de condamnation en 2015 par la NDRC en Chine n’avait pas été contestée, l’entreprise américaine représentée par son PDG Steven Mollenkopf a annoncé qu’elle contesterait la décision de la Commission coréenne, arguant que ses pratiques ne sont ni récentes ni inédites, en Corée du Sud comme dans le monde.

Reste à voir la décision d’appel, surement dans plusieurs mois. En attendant, la KFTC a demandé à Qualcomm de revoir ses pratiques de négociations.

Source : Les Échos
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform