Clicky



Bons Plans

PS4 : la console de Sony souffle sa première bougie en Europe !

Publié le

La PlayStation 4 vient de fêter son premier anniversaire. Retour sur une première année très riche de la part de la console de Sony.

1 an déjà ! Une année que la console de Sony est arrivée sur le sol européen. Présentée “entièrement” au public le 11 juin 2013 après une première conférence quelques mois plus tôt pendant laquelle Sony n’avait présenté que la manette au grand damne des journalistes, la quatrième console de salon est ensuite sortie le 29 novembre 2013, 14 jours après sa sortie sur le sol américain… Et plus de trois mois avant son arrivée au Japon !

En un an, les joueurs ont eu le temps de se faire une idée relativement précise de la console de Sony. Begeek vous propose de faire un petit bilan de cette première année de la PS4 entre les mains des joueurs.

La PS4 pour redevenir la reine des consoles

Après avoir dominé le marché avec la PS1 et la PS2, Sony a subi une concurrence beaucoup plus féroce de la part de Microsoft et de Nintendo avec la 7e génération de consoles. Quelque peu malmené par la puissance financière du géant américain et sa Xbox 360, Sony se devait de frapper un grand coup avec sa PS4.

Un grand coup donné sur le terrain de la communication de la part du constructeur nippon. Alors que le monde vidéoludique s’impatientait devant le peu d’information relative à ce que l’on appelait alors la “next-gen”, Sony frappe le premier en donnant une conférence plutôt surréaliste pendant laquelle la firme parvient à communiquer sur sa future console sans jamais en montrer la moindre image.

PS4 : la protection HDCP pourra être désactivée

 

Un choc qui vient bousculer les habitudes et qui va provoquer un buzz énorme qui ne fera que faire monter l’attente autour de la PS4. De son côté, la concurrence se noie dans une communication mal pensée et Sony n’aura qu’à enfoncer le clou lors de la présentation officielle de sa console. Le cœur des fans était gagné.

Les ventes de la PS4 dépassent les espérances

Lancée au prix de 399 €, le tarif annoncé de la PS4 finit de convaincre les plus indécis. Conséquence immédiate, les réservations crèvent les plafonds et Sony se doit d’annoncer qu’il ne pourra pas assurer toutes les livraisons le jour de la sortie. Une pénurie qui, à l’instar des produits d’Apple, ne fait que renforcer l’envie des joueurs.

Même si au début, PS4 et Xbox One seront au coude à coude en chiffre de ventes, la console de Sony se détachera inexorablement et on estime aujourd’hui qu’il s’est vendu presque 2 fois plus de PS4 (15,1 millions) que de Xbox One (8,1 millions) dans le monde.

Points forts et points faibles de la PS4 après un an

Si la console de Sony connait un tel succès, c’est qu’elle a forcément quelques atouts ! Par rapport à la Xbox One, la puissance de la PS4 est pour le moment mieux exploitée du fait de son architecture qui facilite le travail des développeurs. Ce qui permet d’afficher les jeux en 1080p dans la plupart des cas. La récente polémique sur la différence de graphisme entre PES 2015 versions Xbox  One et sa version PS4 en est un bon exemple.

Sony a également souhaité recentrer sa console sur le jeu et l’expérience s’en ressent, notamment lorsque l’on insère un nouveau jeu dans la console qui le lancera très rapidement et installera les données en arrière-plan et en toute transparence.

PlayStation 4 The Last of Us - Image 2

Côté points faibles, certains joueurs ont rencontré des soucis avec les sticks de leurs manettes qui s’use prématurément, un problème pris en charge par le SAV de Sony. Certains reprochent également quelques faiblesses dans le domaine du multimédia avec notamment un support des Blu-Ray 3D qui est arrivé très tardivement à cause d’une fréquence de mise à jour un peu lente.Certaines fonctionnalités pourtant basiques comme la lecture du fichier MP3 ou de CD audio ne sont toujours pas disponibles.

Pour finir, gros point noir pour ceux à qui, comme moi, il reste quelques jeux PS3 que vous n’avez pas eu le temps de finir, la PS4 n’offre pas la rétrocompatibilité avec les jeux PS3. Notre vaillante PS3 a donc encore sa place dans le meuble télé !

Cette liste de points forts et de défauts n’est pas exhaustive bien entendu chacun étant plus ou moins sensible à l’aspect multimédia par exemple. Nous verrons donc dans un an comment la PS4 aura évolué et si les efforts de la concurrence lui permettront de combler le retard pris pour le moment par rapport à Sony.

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform