Clicky



Bons Plans

Pleins feux sur le soleil dans une vidéo 4K époustoufflante

Publié le
Le soleil capturé par la sonde de la Nasa, SDO.

Dans une vidéo en Ultra-HD, la NASA dévoile des images incroyables du soleil. A l'origine, des clichés pris par la sonde Solar Dynamics Observatory qui épie la vie de notre étoile depuis 2010.

“L’art thermonucélaire – Le soleil en Ultra-HD”. Comment résister à une invitation aussi joliment formulée ? Ce titre est celui d’une vidéo mise en ligne dimanche sur l’un des comptes Youtube de la Nasa. Si elle ne nous plonge pas pour la première fois dans l’intimité de notre étoile, c’est la première fois que celle-ci nous est montrée avec autant de précision.

Le soleil en 4K

Mais comment ont été obtenues ces images si folles qu’il nous semblerait possible de toucher le soleil ? En 2010, la sonde Solar Dynamics Observatory (SDO) est lancée par l’Agence spatiale américaine en septembre 2010. Son but ? En savoir plus sur l’astre du jour, et en particulier sur ses changements d’humeur, les origines de son cycle de 11 années ou encore les mécanismes de son champ magnétique.

En préambule de la vidéo postée ci-dessous, la Nasa explique : “Toutes les 12 secondes, SDO capture le soleil dans 10 longueurs d’ondes différentes de lumière ultraviolette invisible. A chaque longueur d’onde est assignée une couleur”. Mais ce n’est pas tout, on apprend également qu’une “équipe de spécialistes média” a travaillé “environ 10 heures pour chaque minute de la vidéo”.

30 minutes de chaos magnifique

Vous avez donc fait le simple calcul, le montage de cette vidéo de 30 minutes aura donc nécessité quelque 300 heures de travail. Mais cela n’en valait-il pas la peine ? La Nasa ne dira pas le contraire, elle qui déclare que ces images animées “permettent à tous d’observer le perpétuel ballet de la matière solaire à travers son atmosphère, la couronne solaire”.

Si ces colères, sous forme d’éruptions impressionnantes, sont belles à voir, elles ne sont pas sans potentiel danger pour la Terre et principalement, nos multiples instruments électroniques. En novembre 2014, FranceInfo rappelait, à l’occasion d’une vidéo diffusée par la Nasa, et alors que notre soleil connaissait un regain d’activité que “le champ magnétique de notre planète dévie cette énergie solaire et protège les satellites en orbite. A quelques exceptions près… Les radios, les GPS, les systèmes électriques peuvent alors tomber en panne”.

Crédits Photos : Capture écran Youtube Nasa
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform