Clicky



Bons Plans

PewDiePie a failli fermer sa chaîne YouTube, mais pourquoi en fait ?

Publié le
Le bonnet, symbole ultime de swaggitude.

Le plus grand YouTuber de la planète, PewDiePie avait lancé un ultimatum menaçant de fermer son compte à 50 millions de visiteurs. On sait aujourd’hui que c’était une blague, mais également un coup de gueule.

PewDiePie, le trublion du web, est le YouTuber le plus suivi au monde et chacune de ses vidéos atteint des pics d’audience astronomiques. Suivi par 50,2 millions d’internautes, l’homme avait justement affirmé il y a quelques jours que si son compte passait la barre des 50 millions d’abonnés, alors il supprimerait ce dernier sans scrupule.

PewDiePie menace de fermer sa chaîne YouTube, mais ne s’exécute pas

Il y a quelques heures (vendredi 9 décembre à 18 heures), quand ce chiffre a été atteint, PewDiePie a posté une nouvelle vidéo où il a simulé la fermeture de sa chaîne YouTube, avant d’expliquer que c’était une blague et qu’il avait en réalité fermé une autre de ses chaînes, à savoir : Jack septiceye2.

En même temps, on se doutait bien qu’il s’agirait d’un canular… Qui irait fermer une chaîne YouTube lui ayant rapporté plus de 15 millions de dollars uniquement en 2015 ? Toutefois, cette blague était sans doute aussi destinée à attirer l’attention de YouTube sur cette éventualité, car de plus en plus de gros contributeurs sont fâchés contre les pratiques de Google, qui a modifié la mise en avant des vidéos dans l’onglet Tendances.

En effet, Google ferait perdre des abonnés aux contributeurs en mettant en avant des contenus sponsorisés, nettement moins intéressants. PewDiePie accuse YouTube de mettre en avant des contenus de chaînes de télévision, moins vus et moins likés sur l’onglet Tendances. D’après PewDiePie, son taux de visiteurs consultant ses vidéos via la suggestion automatique serait passé de 30 %, à quasiment 0 % ! Un comble puisque jusqu’à présent l’onglet Tendances servait justement à mettre en avant les vidéos populaires.

Des YouTubers exaspérés par les méthodes de Google

Comme l’explique SuperKonar, un autre YouTuber populaire français, repris dans le journal Le Monde : « YouTube veut contrôler ce qui marche et ce qui ne marche pas. Ils veulent choisir quel vidéaste sera en Tendances et lequel ne le sera pas ».

« Laisser ma place [aux bons vidéastes], ça ne me dérange pas. Mais laisser ma place à France Inter, à “Mediapart”, à des chaînes télévisées qui postent des rediffusions… je ne suis pas trop d’accord. L’onglet Tendances s’est clairement transformé en onglet Publicité. Nous, sur YouTube, on ne veut pas de la télé. ».

YouTube sait désormais que ses plus gros contributeurs sont fâchés, concernant ses méthodes algorithmiques douteuses.

Source : Le Monde
Crédits Photos : Vidéo PewDiePie
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform