Clicky



Bons Plans

Perlan 2 : un planeur pour atteindre les portes de l’espace

Publié le

Perlan 2, un planeur conçu pour pouvoir atteindre la stratosphère a réussi son premier vol inaugural au-dessus de l'Oregon. Un vol qui aura duré une trentaine de minutes.

Perlan 2 est un projet de planeur spatial développé par une association regroupant des spécialistes en ingénierie et aérospatial et soutenu par Airbus. Hier, ce planeur a effectué son vol inaugural, lâché à 5000 pieds (1500 mètres) il est redescendu puis s’est posé sur l’aéroport de Redmond en Oregon aux Etats-Unis.

Perlan 2 : un premier vol réussi

Ce sont les pilotes Jim Payne et Morgan Sandercock qui étaient aux commandes de l’aéronef lors de ce vol inaugural. L’avion ne possédant pas de moteur, il a été remorqué par un avion à hélices jusqu’à l’altitude de 1500 mètres puis s’est détaché et est redescendu pour se poser sans encombre sur l’aéroport de Redmond, depuis lequel il avait décollé. Un vol inaugural d’une durée d’environ 30 minutes qui s’est parfaitement déroulé.

La mission Airbus Perlan 2 est une aventure historique dans l’esprit des premiers pionniers de l’aviation“, déclarait Tom Enders, le président d’Airbus Group. Perlan 2 a une envergure de plus de 27 mètres et pèse 816 kilos. C’est un planeur qui utilise les courants ascendants pour prendre de l’altitude. En 2016, Perlan 2 essaiera de battre le record d’altitude en volant jusque dans la stratosphère, à 27 kilomètres au-dessus du sol. Cette tentative aura lieu en Argentine, l’équipe espérant compter sur les forts courants provoqués par la cordillère des Andes. Le précédent record est détenu par un avion de reconnaissance, le SR-71 Blackbird, qui en 1976 a volé à 25 900 mètres d’altitude.

Mieux comprendre le changement climatique

Le perlan 2 est un projet dont l’objectif est de faire des découvertes sur le changement climatique et d’acquérir des données concernant le vol stratosphérique. “Les connaissances acquises permettront au monde de mieux comprendre et traiter le changement climatique. Elles aideront également Airbus à continuer d’innover dans les façons de voler plus haut, plus vite et plus proprement, dans l’atmosphère et pourquoi pas au-delà” expliquait Tom Enders.

Source : boursier.com
Vous avez aimé cet article ?
Commentaires
Test produits
Longform