Clicky



Bons Plans

Microsoft, lui-aussi, préviendra en cas d’intrusions gouvernementales

Publié le
Microsoft Microsoft

Microsoft suit la danse des principaux services du web qui signalent à leurs utilisateurs faire ce qu'il faut pour empêcher la surveillance par un Etat.

Après Facebook (Facebook vous préviendra si un État s’intéresse à vos informations) puis Twitter (Twitter vous informe si un État veut espionner votre compte) notamment, c’est au tour de Microsoft de prendre position pour ses utilisateurs face à la surveillance des États. « Nous sommes engagés à aider nos utilisateurs à garder leurs informations personnelles privées et sécurisés » écrit la firme dans un billet.

Microsoft tente de rassurer ses utilisateurs

Plus précisément, Microsoft souhaite passer une étape supplémentaire puisque la société prévient déjà ses utilisateurs lorsque leur compte (y compris Outlook ou OneDrive) est consulté ou utilisé par quelqu’un d’autre. Ici ce sont bien les « individus ou groupe travaillant pour le compte d’un État-nation » dont il est question. Pour que Microsoft dévoile qu’une attaque est bien menée par un État, il faudra cependant que la société réunisse suffisamment de preuves.

Quelques conseils de bon sens

La firme de Redmond enverra ainsi des notifications aux personnes concernées, mais précise que ces alertes signifient qu’un compte a été ciblé, mais pas nécessairement compromis ou que les services de Microsoft le sont. Ces alertes ont ainsi pour but d’inciter les clients à renforcer la sécurité de leur compte avant qu’il ne soit éventuellement trop tard. Microsoft conseille ainsi de nettoyer sa machine de tout virus et rappelle quelques règles élémentaires : activer la vérification en deux étapes, utiliser un mot de passe fort et le changer régulièrement, surveiller l’activité suspecte sur son compte, faire attention aux sites et emails suspects et enfin garder sa machine et ses logiciels (navigateurs, antivirus…) à jour.

Rien de bien nouveau donc, d’autant qu’il est assez peu probable de voir l’une de ces sociétés lâcher aisément le nom d’un État pris la main dans le pot de confiture.

Crédits Photos : Asif Islam / Shutterstock.com
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Articles Liés
Test produits
Longform