Clicky



Bons Plans

Lucy de Luc Besson : Avis et système Dolby Atmos

Avant-première de Lucy : point de vue critique et découverte du son Dolby Atmos en 9.1

Lucy de Luc Besson : Avis et système Dolby Atmos

Ce mardi 5 août j’ai eu la chance d’être invitée à une avant-première de « Lucy » le dernier film de Luc Besson, à l’Europacorp d’Aéroville. Le film fait en ce moment même un tabac aux Etats-Unis et promet de continuer son ascension en France.

Ce film nous plonge au cœur d’un questionnement scientifique très actuel : l’être Humain et ses capacités cérébrales. Malgré quelques petits détails qui ne sont absolument pas crédibles, ce film laisse quand même sans voix et reflète tout à fait l’univers de Luc Besson. Avec « Lucy », on peut dire que le choix est très simple. Soit vous aimez, soit vous détestez.

Lucy donne matière à réfléchir sur notre origine, nos instincts et surtout sur ce qu’est l’Homme, et le monde qui l’entoure. Même si le film se passe de nos jours, il n’en demeure pas moins psychédélique et complètement fou. Pour ma part, je n’ai pas vu le temps passer et je me suis complètement plongée dedans. Le manque de crédibilité de certaines scènes, même si on peut supposer qu’elles sont volontairement exagérées, nous sort de temps en temps du film. Alors qu’on est absorbé et attentif aux rebondissements de l’histoire, tout à coup une énorme incohérence vous sort de l’ambiance… « Euh mais les flics français derrière, ils voient pas les 25 Chinois qui sont à 2 mètres d’eux avec des kalachnikov ? »… Vous comprendrez quand vous aurez vu le film, mais oui, c’est typiquement le genre de chose qui peut vous extraire du film et hélas ce n’est qu’un exemple parmi d’autres.

Malgré cette réserve, je vous conseille d’aller faire un tour dans votre cinéma et d’acheter un ticket pour « Lucy », ne serait-ce que pour votre culture et pour vous faire votre propre opinion ! En effet, de mon point de vue le film a plus de qualités que de défauts.

Lucy en Dolby Atmos ! Mais… c’est quoi le Dolby Atmos ?

Sans parler de l’histoire et de l’esthétique purement Besson, le film nous plonge dans un univers sonore à trois dimensions. En effet, Luc Besson a travaillé le film en utilisant pour certaines scènes la nouvelle technologie Dolby Atmos, ce qui donne énormément de profondeur et de richesse à l’univers sonore de « Lucy ».

Et bien pour vous résumer la chose, ce système permet de diffuser le son vraiment comme on l’entend ! (Aha…) En clair si vous décidez qu’à un moment donné du film le spectateur doit avoir l’impression qu’une chaise craque juste derrière son épaule droite, il suffit de faire surgir ce bruit exactement depuis là où on l’a décidé.

Le mixage du film n’a cependant pas était fait en Dolby Atmos natif, étant donné que seules certaines séquences se sont vues retravaillées en Atmos. La dimension sonore que cette nouvelle technologie offre est fantastique. Le son peut vraiment faire partie de la narration et décrire l’espace dans lequel on se trouve. Décider qu’un film sera traité en Atmos demande une grosse préparation en amont. « Gravity » a été entièrement pensé en Atmos avant, pendant et après le tournage du film et le résultat est saisissant.

Un nouvel outil de création narrative

Un nouvel univers s’offre aux mixeurs et surtout une nouvelle manière d’impliquer le son dans les films. Il s’intègre désormais entièrement à l’histoire et participe activement à la narration. Voici la vidéo qui nous a été présentée lors de la projection. Je vous conseille de l’écouter avec votre casque, mais bien évidement l’effet marche d’autant plus dans une véritable salle de cinéma équipée pour le Dolby Atmos.

Le premier film sorti en Atmos est En Solitaire de Christophe Offenstein, sorti en 2013. Toutefois, cette nouvelle technologie a un coût et, comme pour tout ce qui est nouveau, il est plutôt élevé. Même si plusieurs studios sont mis à disposition des producteurs et réalisateurs pour leurs futurs bébés, la technologie reste relativement peu utilisée pour l’instant.

Peu de salles équipées Dolby Atmos

Du côté spectateurs, il n’existe actuellement que 12 salles en France qui permettent de diffuser des films en Dolby Atmos. Il est en outre très complexe d’adapter des salles préexistantes à la diffusion Dolby Atmos, car cela nécessite de les reconstruire entièrement, ce qui coûte excessivement cher. Pour l’instant, les seules salles équipées en Atmos sont celles de construction très récente. Le fait qu’un film soit en Dolby Atmos ne l’empêche pas d’être projeté dans une salle traditionnelle bien sûr !

Dolby espère tout de même pouvoir mettre en place 12 salles supplémentaires en France, mais ce n’est pas pour tout de suite. Alors en attendant, continuons à profiter du cinéma dans nos bonnes vieilles salles actuelles, les chef d’œuvre resteront des chef d’œuvre, même si la technologie Atmos pourrait encore faire franchir un nouveau cap au septième art.

Crédits Photos : image officielle travaillée par Irys
Commentaires
Test produits
Longform