Clicky



Bons Plans

Une levée de fonds réussie pour le fabricant de drones Parrot

Publié le | Modifié le
Un drone Bebop de Parrot - capture d'écran d'une vidéo YouTube du compte Parrot

Parrot, le fabricant de drones français vient d'annoncer le succès de sa levée de fonds de 300 millions d'euros. Avec ce nouveau capital la société va consolider sa position sur les marchés grands publics et professionnels.

Henry Seydoux, actionnaire principal et co-fondateur de Parrot, avait déclaré le mois dernier vouloir lancer une levée de fonds afin de renforcer sa position sur le marché des drones. C’est chose faite aujourd’hui, il vient d’annoncer le succès de l’opération avec à la clé une augmentation de capital de 300 millions d’euros.

Augmentation de capital de 300 millions d’euros pour Parrot

Parrot fabrique des drones depuis 2010, un domaine en pleine croissance aujourd’hui, aussi bien du côté des professionnels que du grand public. Cette activité représente la moitié du chiffre d’affaire de la société qui annonçait 218 millions d’euros entre janvier et septembre 2015.

Afin de renforcer sa position dans le domaine et développer de nouveaux produits et des technologies toujours plus évoluées, Parrot avait lancé une opération de levée de capital qui vient de se terminer avec succès, l’entreprise ayant reçu 300 millions d’euros. Les 17 575 278 actions ont été achetées au prix de 17 euros chacune. Le montant total de la demande avait même dépassé les 426 millions d’euros. “L’importante sur-souscription démontre la confiance des actionnaires et des investisseurs dans le potentiel du groupe et dans la stratégie choisie” se félicitait M. Seydoux.

Bpifrance entre au capital de Parrot

Parmi les investisseurs ayant acquis des actions, la banque publique Bpifrance a obtenu 5,15% des titres. Les fonds IDG Capital Partners et HG Vora Capital entrent également au capital de la société en participant à cette levée de fonds, à hauteur respectivement de 1,47% et 10,91%.

Le patron de Parrot a lui investit 89 millions de dollars par l’intermédiaire de la société Horizon qu’il gère. Cependant sa part se réduit en passant de 40,69% avant l’opération à 35,16%.

La hausse de 22% des bénéfices de l’entreprise au 3ème trimestre 2015 par rapport à la même période en 2014 aura certainement facilité la décision des investisseurs de participer à cette augmentation de capital.

Source : lefigaro.fr
Crédits Photos : YouTube
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform