Clicky



Bons Plans

La Ouya officiellement commercialisée mais déjà en rupture de stock

Publié le | Modifié le

Déjà en rupture de stock aux États-Unis et au Royaume-Unis où elle est vendue, la Ouya est néanmoins officiellement disponible.

Malgré sa faible visibilité forcée lors de l’E3 et les assez mauvais premiers retours utilisateurs, la Ouya est officiellement là, mais déjà en rupture de stock. Sortie hier aux États-Unis et au Royaume-Uni dans des magasins comme Amazon, GameStop, Best Buy, GAME ou encore Target, la console Android orientée free-to-play est affichée au prix de 99 dollars.

Lorsque l’on constate qu’une bonne partie des donateurs de la première heure sur Kickstarter n’ont toujours pas reçu leur console, on est à peine étonné que la Ouya soit déjà en rupture de stock partout. Il est néanmoins possible en attendant de se procurer une manette supplémentaire à 49 dollars, puisque la console de base n’en propose qu’une.

Pour ce lancement plus que mitigé, la patronne de Ouya Julie Uhrman s’excuse auprès des backers : « Certains d’entre vous n’ont pas encore reçu leur Ouya, et pour vous, je m’excuse. Je n’ai pas promis de livrer la console à certains d’entre vous avant qu’elle n’arrive sur les étals. J’ai promis de l’expédier à vous tous. J’ai lu vos commentaires et nous travaillons pour résoudre ce problème. »

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform