Clicky



Bons Plans

Google accusé de “détournement de trafic”

Publié le | Modifié le

Selon le commissaire européen Joaquin Almunia, le géant du Web abuserait de sa position dominante. Il mettrait en avant ses propres services au détriment de ceux de ses concurrents.

Google devra montrer patte blanche devant la Commission européenne. Dans un entretien publié ce vendredi 11 janvier par le Financial Times, Joaquin Almunia, commissaire européen à la concurrence émet des doutes sur les pratiques de Google.

Son moteur de recherche qui génère 90% des recherches est en effet soupçonné de mettre en avant prioritairement les services de Google au détriment de ses concurrents. Le géant de Mountain View est ainsi la cible d’une enquête de l’autorité européenne depuis plusieurs mois.

« Nous poursuivons notre enquête mais ma conviction est qu’ils détournent du trafic, affirme Joaquin Almunia. Ils monétisent ce type de service, la position forte qu’ils ont sur le marché général de la recherche et je crains que ce soit non seulement une position dominante mais aussi un abus de cette position dominante ».

Blanchi aux States

Toutefois, cet avis n’est pas partagé par tous. De l’autre côté de l’Atlantique, la Federal Trade Commission (FTC), le gendarme américain du commerce, a blanchi Google, en mettant fin à une enquête qui a débuté en 2011.

La firme s’en est tiré avec des engagements qu’il devra respecter sous peine de poursuites judiciaires. Cela concerne notamment l’utilisation de sa plateforme de publicité, ainsi que ses brevets obtenus après le rachat de Motorola. En Europe, Google va présenter ses concessions devant la Commission européenne ce mois-ci.

 

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform