Clicky



Bons Plans

Google +1, un second assaut dans le social !

Publié le | Modifié le

Google a lancé récemment son bouton “+1” un équivalent du “j’aime” ou de “retweet” de ses concurrents Facebook et Twitter. Bien que l’idée ne soit pas révolutionnaire elle pourrait changer nos habitudes lors de nos sessions web.

Après l’échec de Google Buzz, la firme de Moutain View essaye de faire un retour plus remarqué dans le secteur du réseau social, largement dominé par la société de Mark Zuckerberg ou par Twitter. Le concept du bouton +1 est d’intégrer les fonctions de partage des réseaux sociaux directement dans les résultats du moteur de recherche Google.

Comment ça fonctionne ? Si une site vous intéresse ou vous plait, vous cliquez sur +1 et le lien sera automatiquement partagé sur votre réseau. Ce qui est intéressant c’est que lorsque vos amis feront une recherche sur un thème que vous avez indiqué aimer, ils verront directement votre recommandation directement intégrée dans Google. Les recherches pour les utilisateurs utilisant “+1” seront réorganisées afin de favoriser les liens qui seront le plus recommandés par votre réseau.

L’outil sera dans un premier temps disposé à côté de chaque résultat de recherche affiché dans le moteur, avant d’être déployé dans les pages des différents sites tiers, comme pour le bouton j’aime de Facebook. En revanche contrairement à ce dernier, le bouton “+1” ne sera visible qu’une fois que l’internaute lancera sa requête, ses amis apparaitrons alors à côté des résultats de recherche (et des liens sponsorisés) qu’ils ont eux même marqués.

L’inconvénient est que pour utiliser cette fonction il faut posséder un “profil ouvert” Google, les internautes ont bien souvent différents profils et il n’est pas sûr que ces derniers s’inscrive sur une de plus pour utiliser une fonction encore naissante. De plus nombreux sont ceux qui ont des méfiances concernant les outils sociaux de Google, on se souvient de l’absence de paramètres de confidentialité de Buzz lors de son lancement, qui avait entrainer la plainte de beaucoup de personnes, car tous leurs contacts étaient automatiquement ajoutés comme amis dans le système.

Les données de “+1” seront apparemment toutes publiques, car elles servent non seulement pour votre réseau d’amis, mais elles permettront de réaliser un classement des pages les plus recommandés, ce qui améliorera leur classement.

Si le concept séduit les internautes, le référencement se jouera notamment à coup de “+1”. C’est peut être d’ailleurs ce qui permettra à l’outil de décoller et d’être utilisé par le plus grand nombre.

Avec le lancement, Google fait un beau pied de nez à Facebook en mettant en place un service de recherche utilisant le concept de curation communautaire. En février Facebook avait obtenu un brevet portant sur un service de recherche du même type que “+1” avec des résultats classés par nombre de clics enregistrés.

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform