Clicky



Bons Plans

Une étude montre qu’il est possible de cultiver des pommes de terre sur Mars

Publié le

Un scientifique péruvien travaillant pour la Nasa a réussi a faire pousser des pommes de terre dans un environnement très similaire à celui de la planète Mars.

Coloniser notre voisine Mars est un projet étudié depuis longtemps mais qui présente d’énormes défis. Parmi les problèmes importants à résoudre avant de pouvoir prétendre envoyer une colonie autonome sur la planète rouge, se pose évidemment la question de l’alimentation et de l’agriculture. Un scientifique péruvien s’est posé sur la question et a mené, avec succès, une expérience inédite en cultivant des pommes de terre dans un sol et un environnement similaire à celui existant sur Mars.

Le défi de l’agriculture sur Mars

Il est envisageable, selon la Nasa, d’envoyer des hommes sur Mars après un très long périple. Il est cependant impossible, compte tenu des connaissances et technologies actuelles, de les faire revenir sur Terre. Point de billet retour donc, mais la possibilité de créer une colonie sur la planète rouge est sérieusement envisagée et pose de nombreux défis. Parmi ceux-ci l’alimentation. A l’image du film « Seul sur Mars », l’agriculture dans des serres spécifiques est la solution la plus évidente. Mais quelles espèces pourraient être cultivées ?

Les scientifiques de la NASA ont créé le CubeSat, un bloc reproduisant le plus fidèlement possible, les conditions martiennes notamment « atmosphériques -pression, taux d’oxygène et de CO²-, les cycles lumineux jour/nuit et les niveaux de radiation de Mars ». Le dispositif est, par ailleurs, équipé pour injecter des nutriments et de l’eau. La terre utilisée provient du désert de la Joya se trouvant au Pérou. La terre de ce désert, particulièrement aride, est très similaire à celle de Mars.

Des pommes de terre pourraient pousser sur Mars

Le scientifique péruvien Julio Valdivia Silva travaillant pour la Nasa a sélectionné une variété de pomme de terre parmi les plus de 4.000 que compte le pays andin pour mener l’expérience à Lima. Et les premiers résultats sont positifs selon le communiqué de presse émis par la Centre International de la pomme de terre (CIP). Le tubercule planté a effectivement réussi à croître dans les conditions très particulières d’un environnement martien.

Le choix de la pomme de terre est judicieux. Ce féculent est un aliment de base qui peut être cuisiné sous un grand nombre de forme. Originaire du Pérou qui compte des milliers de variétés et poussant dans des conditions très différentes, la pomme de terre a, en outre, une capacité d’adaptation très intéressante.

Crédits Photos : Capture d'écran de la vidéo de l'expérience
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform