Clicky



Bons Plans

Denuvo : le système anti-piratage inviolable a finalement succombé

Publié le
le logo du système anti-piratage Denuvo

Alors que certains annonçaient la fin du piratage des jeux vidéo grâce à des systèmes de plus en plus sécurisés. Denuvo, une protection anti-piratage réputée inviolable, a finalement été crackée par des hackers.

Alors qu’un hacker qui se fait appelé « Voksi » avait réussi à contourner le système Denuvo, censé rendre les jeux impossibles à pirater, le week-end dernier, une autre équipe de pirates aurait encore fait mieux puisqu’elle a pu cracker cette protection, en rendant jouable notamment « Rise of The Tomb Raider » à l’aide d’un patch qui rend le système anti-piratage utilisé sur certaines grosses licence inefficace.

Le système anti-piratage Denuvo contourné

Denuvo se voulait comme une solution anti-piratage inviolable pour les jeux vidéo. Il est vrai que jusqu’ici les jeux qui intègrent ce système tels que “Just Cause 3”, “Far Cry Primal” ou encore “Doom” n’ont pas pu être crackés. Cependant, un hacker du nom de « Voksi » a fait parler de lui le week-end dernier, celui-ci a réussi à contourner le système de sécurité pour les jeux « Just Cause 3 » et « Rise of The Tomb Raider ». Il avait d’ailleurs rendu disponible sa solution de contournement sur le net, ce qui a permis selon lui à plus de 600.000 joueurs de profiter de ces deux jeux le temps que l’éditeur du système trouve une nouvelle parade.

En fait, le jeune hacker de 19 ans a utilisé une faille présente dans Steam. Il l’a d’abord exploitée pour le jeu « Doom », en faisant croire à la plateforme qu’il avait lancé la démo alors qu’en fait il jouait au jeu piraté. Il a ensuite adapté cette méthode aux jeux « Rise of The Tomb Raider » et « Just Cause 3 ». Cette faille a néanmoins été rapidement corrigée par Denuvo.

Un premier jeu a été cracké

Au grand dam des éditeurs de jeux vidéo, les heures de Denuvo semblent cependant être comptées. Il semblerait qu’un groupe de hackers, connu dans le milieu sous le nom de Conspir4cy (CPY), ait pu pirater définitivement « Rise of The Tomb Raider ». Le jeu piraté est d’ailleurs largement partagé via les des sites de téléchargements illégaux.

Il s’agit du premier jeu protégé par le système Denuvo qui vient d’être cracké et c’est sans doute une question de jours ou semaines pour que les jeux, équipés de la même solution, soient finalement hackés eux-aussi. La société autrichienne qui a développé ce système risque d’avoir du pain sur la planche pour le sécuriser si elle veut continuer à le distribuer aux éditeurs pour leurs prochains jeux.

Source : 01net.com
Crédits Photos : Flilckr de BagoGames
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform