Clicky



Bons Plans

BlackBerry stoppe la fabrication de smartphones

Publié le

Blackberry ne fabriquera plus de smartphones vient d’annoncer le PDG de l’entreprise canadienne, John Chen. La société va concentrer ses efforts dans le domaine du logiciel.

BlackBerry, autrefois leader dans le marché des mobiles, a décidé d’arrêter la production de terminaux pour la confier au sous-traitant PT Tiphone Mobile Indonesia qui opère dans le domaine des télécoms indonésiens. Le fabricant canadien, célèbre pour ses appareils équipés d’un clavier physique et d’une molette au milieu, occupe désormais moins de 1% des parts de marché.

BlackBerry ne fabriquera plus de smartphones

Depuis plusieurs années la division mobile de BlackBerry vivote mais la société canadienne, pionnière dans le domaine des smartphones, a finalement décidé d’arrêter les frais, elle ne fabriquera plus de terminaux. Le fabricant canadien a signé un accord avec PT Tiphone Mobile, une société indonésienne avec laquelle il va créer une co-entreprise, baptisée PT BB MerahPutih. C’est elle qui exploitera désormais la licence BlackBerry en Indonésie.

Selon le cabinet Gartner, BlackBerry ne représenterait que 0,1% des parts de marché dans le domaine. Depuis plusieurs années l’entreprise n’a cessé de perdre des clients, ses produits étant dépassés par ceux proposant un écran tactile. Au deuxième trimestre 2016, la firme canadienne accusait des pertes se montant à 372 millions de dollars alors que l’an dernier à la même période, elle enregistrait un gain de 52 millions de dollars.  « La société projette de mettre fin à tout le développement de matériel en interne et va sous-traiter cette tâche à des partenaires », a ainsi annoncé, John Chen, le PDG de BlackBerry, dans un communiqué.

Recentrer son activité sur les services pour mobiles

« Cette décision devrait aider les investisseurs, les consommateurs et la compagnie elle-même à se concentrer seulement sur le commerce de services et de logiciels, qui est confronté à une compétition féroce mais qui est aussi le secteur dans lequel BlackBerry évolue depuis le début » indiquait l’analyste chez IDC, John Jackson.

La société canadienne va en effet concentrer son activité désormais dans le domaine du logiciel et notamment le développement de solutions de sécurité pour les mobiles. Depuis deux ans, BlackBerry a dépensé plus d’un milliard de dollars dans des acquisitions dans le domaine des logiciels. « Cette coentreprise n’est qu’une des nombreuses étapes attendues pour permettre la réussite de notre stratégie de mise sous licence de nos logiciels » ajoutait le PDG de la société basée au sud de Toronto.

Source : lesechos.fr
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform