Clicky



Bons Plans

Apple veut faire disparaitre le streaming musical gratuit

Publié le

Les entreprises du domaine du streaming musical sont en train de se livrer une lutte sans merci. Alors que certaines ont purement et simplement disparues, Apple veut mettre un terme au streaming gratuit.

Serait-ce la fin du streaming musical gratuit ? C’est en tout cas ce que souhaite Apple qui prépare le lancement de son service de Streaming, développé avec Beats Music, que la marque à la pomme a racheté en mai 2014. Le groupe américain est en pleine négociation avec les majors et veut en profiter alors que celles-ci semblent également vouloir mettre fin au streaming rémunéré par la publicité.

Apple veut mettre fin au streaming musical gratuit

Apple devrait lancer en juin son offre de streaming musical avec une nouvelle version de Beats Music. Ce sera un service payant, contrairement à son plus grand concurrent, Spotify, qui propose des formules payantes et gratuites. Avec la baisse des téléchargements payants, Apple déclare que les revenus de la publicité du streaming gratuit ne sont pas suffisants pour combler la perte qu’engendre cette baisse de 12%. En outre, le streaming a pris le pas sur le téléchargement avec une hausse de 54%.

Les maisons de disque également commencent à réaliser que ce streaming gratuit est un grand manque à gagner pour elles et affecte lourdement leur chiffre d’affaires. Lucian Grande, patron d’Universal Music Group expliquait : «La publicité ne peut pas soutenir l’ensemble de l’écosystème. Il faut accélérer la transition vers le modèle payant». Chez Warner et Sony on tient également le même discours. Apple pourrait bien en profiter pour signer des exclusivités avec les grandes majors avec son futur service exclusivement pour les clients payants, ce qui pourrait affecter le service offert par Spotify et le forcer à revoir sa copie.

Spotify ne veut pas se laisser faire

Selon le site The Verge, Spotify est en passe d’accuser Apple de pratiques anticoncurrentielles. Apple touche 30% de chaque offre d’abonnement payant Premium de Spotify qui a été contracté via Apple Store. Ces 30% ne sont pas répercutés sur le coût pour le client qui souscrit à un abonnement, ils sont pris en charge par Spotify. C’est pourquoi les revenus de la publicité de l’offre gratuite, sont primordiaux pour la firme.

Spotify voit en cette opération une pratique anticoncurrentielle car Beats Music n’aura pas à faire ce reversement de 30% vu qu’elle appartient à la firme de Cupertino.

Source : excite.fr
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform