Clicky



Bons Plans

Amazon retire les Blu Phone de la vente à cause d’un spyware chinois

Publié le | Modifié le
Des smartphones de la marque BLU

La marque américaine avait déjà été épinglée en 2016 pour avoir vendu des téléphones vérolés.

Vous ne connaissez peut-être pas la marque américaine BLU et pourtant, cette dernière s’est forgé un beau succès d’estime grâce à son smartphone BLU R1 HD, un téléphone low cost vendu pour la modique somme de 60 dollars sur Amazon.

Cependant, la marque est au cœur d’une vive polémique puisque des spécialistes en sécurité informatique ont découvert que les smartphones en question embarquaient des spywares collectant les données de leurs utilisateurs pour les envoyer vers des serveurs chinois.

Des téléphones-espions

C’est lors d’une conférence donnée lors de l’évènement Black Hat que la société Kryptowire a indiqué avoir découvert que le logiciel espion Adups était installé dans les smartphones BLU. Un spyware qui se charge de collecter les messages, les contacts, les journaux d’appels ou encore les informations de localisation des smartphones en question.

Des données qui étaient ensuite envoyées directement vers la Chine. Après avoir été prise la main dans le sac une première fois sur le BLU R1 HD, la firme aurait récidivé sur d’autres modèles.

Amazon prend des sanctions

Si Google ne semble pas réagir face à ce phénomène qui touche pourtant des téléphones sous Android, Amazon de son côté a pris des mesures drastiques en retirant tout simplement les BLU Phone de la vente sur son site américain. « Parce que la sécurité et la confidentialité de nos clients sont de la plus haute importance, tous les modèles de téléphones Blu ont été retirés de la vente sur Amazon.com jusqu’à ce que le problème soit résolu », précise le géant américain dans un communiqué. D’autres marques pourraient bientôt suivre.

En effet, selon Kryptowire, de nombreux téléphones low-cost sous Android embarquent des puces Mediatek particulièrement vulnérables aux logiciels espions. Un hardware régulièrement mis à jour par le constructeur, mais pas forcément par les fabricants de smartphones.

Source : The Verge
Crédits Photos : BLU Products
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform