Test Recaro Gaming Exo FX

Par Hadrien Miche,  publié le 17 octobre 2021 à 13h31.
8 /10

Notes

  • Note
    8

Avantages

  • - Les accoudoirs 5D (sur la FX et Platinum uniquement)
  • - La qualité du tissu
  • - Le mouvement balançoire

Inconvénients

  • - Le prix...
  • - Pas d'appui tête inclus

Recaro, plutôt connu pour ses sièges enfants et de voitures, propose désormais en France ses sièges gaming ! Une occasion d'essayer ces produits haut de gamme avec la Recaro Exo FX.

Présentation

La filiale Recaro Gaming n’a que 2 ans d’existence sur le marché allemand et timidement elle arrive en France avec 3 propositions :

  • Recaro Exo
  • Recaro Exo FX
  • Recaro Exo Platinum

Le modèle que nous avons essayé est le Exo FX qui propose des accoudoirs 5D non présents sur la version Exo. Sans refaire tout le détail, voir notre article, nous avions hâte de découvrir la proposition du constructeur.

L’Exo FX est disponible à partir de 949€ sur le site de Recaro Gaming. On retrouve donc un tissu 100% polyester, une assise particulière qui évite de glisser du fauteuil, le support lombaire intégré au dossier, une fonction balançoire (on reviendra dessus) ainsi qu’un pied de chaise en métal.

Montage

Le carton reçu, on l’a trouvé étonnamment grand ! Et pour cause, contrairement à d’autres chaises gaming, le dossier et l’assise sont déjà fixées, il nous revient simplement de :

  • Fixer les accoudoirs (une vis suffit)
  • Mettre les roues sur le pied de chaise
  • Ajouter le piston sur le pied
  • Mettre la chaise sur le piston

En tout, les opérations n’ont duré que 5 minutes contre 30 minutes pour la REKT. L’attention du détail se retrouve aussi dans la clé Allen fournie avec le logo de Recaro incrusté dedans. On regrette le manque d’un appui-tête disponible en option à 89 euros.

Fonctionnalités (oui oui)

La Recaro Exo FX propose des “fonctionnalités” qu’on retrouve peu voir pas du tout chez la concurrence. L’intégration du support lombaire grâce à la roue présente sur le côté siège est vraiment le seul point commun avec les autres marques. Autrement, on retrouve :

– Un mode balançoire

Sur la Recaro Exo FX, il n’est pas question de proposer une position couchée comme chez d’autres. Ici, on peut faire basculer l’assise et de la bloquer dans 4 positions (qu’on a parfois du mal à distinguer). C’est fluide, ça ne grince pas et on n’a pas peur de basculer en arrière. C’est via une manette sous le côté gauche qu’on va pouvoir débloquer la balance et choisir une position, tandis que le côté droit permettra de régler la hauteur d’assise et la force du ressort (via une mollette).

– Les accoudoirs 5D

Ce que j’ai apprécié sur la Exo FX (les accoudoirs 5D ne sont pas dispo sur la Exo), ce sont ses accoudoirs. On peut tout faire, les avancer, les reculer, les tourner à 360° (et pas simplement sur 3 positions) sans un appui sur un bouton ! Pour les décaler vraiment en arrière (comme ici à droite sur la photo), un bouton se cache et permet de les faire pivoter. Pareil pour les élever, un bouton situé en dessous permet de réaliser la manipulation. Cependant, les accoudoirs ne nécessitent pas une grosse force pour les manipuler et parfois, on va le faire involontairement…

Au quotidien

A l’usage, j’ai apprécié cette Recaro Exo FX pour plusieurs raisons :

Tout d’abord, on est sur du tissu, c’est beaucoup plus respirant et ça tient mieux sur la durée (bon je n’ai pas cherché à l’abîmer exprès non plus). Le côté “ouvert” de la chaise a ses avantages et inconvénients. On est moins dans un cocon qu’avec d’autres chaises, mais le côté ouvert permet de s’adapter à tous les joueurs et à plus de morphologies.

Ensuite, le côté “balançoire” qui permet de suivre nos différentes positions que cela soit lors des jeux ou des moments plus tranquilles. Je regrette juste l’absence d’un appui-tête lors des moments un peu plus détente, mais clairement ça ne change pas ma vie non plus.

Pour finir, les accoudoirs qu’on peut faire disparaitre et qui s’adaptent en exerçant juste une force dessus. Des fois c’est pratique, et d’autres fois, on les décale sans faire exprès. Cependant, ils accrochent bien ce qui permet aux avant-bras de ne pas glisser et d’être toujours au taquet !

Conclusion : une chaise de luxe à un prix élevé...

Recaro Gaming propose ici une chaise intéressante mais qui aura du mal à trouver son public je pense. Avec un prix d’entrée à 819 euros, pour une marque jeune, les freins à l’achat seront nombreux par rapport à d’autres marques comme SecretLab. De plus, l’appui-tête en option, là où tous les concurrents l’intègrent n’aide pas non plus… Cependant, la qualité est présente, et la Recaro Exo FX a ses atouts comme les accoudoirs et son design beaucoup plus tranché que chez les autres. Le mode balançoire permet de trouver facilement une position confortable et est beaucoup plus permissif que la concurrence. Cette chaise s’adapte à toutes les morphologies et à tous les joueurs, c’est pour ça d’ailleurs qu’il n’y a qu’un seul modèle et non 50 selon votre taille et votre poids.

Il se peut que Recaro revienne avec une proposition moins tarifé pour arriver à s’installer dans nos bureaux de gamers, en attendant, on ne peut que regretter un placement aussi élevé malgré sa qualité indéniable…