Test Razer Ornata V2

Par Hadrien Miche,  publié le 22 novembre 2020 à 14h53, modifié le 22 novembre 2020 à 21h07.
Tech
9 /10

Notes

  • Confort de frappe
    9
  • Fonctionnalités
    9

Avantages

  • - Corrige les défauts de la V1
  • - Chroma !!
  • - Prix

Inconvénients

  • - Rien ?

Sorti cet été, le nouveau clavier hybride meca-membrane apporte son lot de nouveauté par rapport à la V1 tout en restant à un prix accessible.

Présentation

En 2016, Razer dévoilait sa nouvelle technologie de clavier hybride en alliant le côté mécanique, qui garantie précision et longévité, avec le côté membrane qui améliore le confort et le bruit : le Ornata était né. Il aura fallu attendre 4 ans avant que Razer nous propose une évolution de son clavier avec le Ornata V2.

 

Cette nouvelle version corrige les défauts de la première version avec l’ajout de boutons multimédia et d’une roue pour gérer le volume, l’intégration à Synapse V3 avec tout le Chroma qu’on connait bien chez Razer ! Le routage du câble a aussi été revu et permet 3 configurations (gauche, centre, droite). Toutes les touches sont bien évidemment adressables et le clavier intègre la technologie Hypershift pour doubler ce nombre… Autrement, on reste sur la même techno hybride meca-membrane qui peut perturber au début, mais on vous raconte ça dans la suite.

Comme sur la première version, on va retrouver un repose-poignets détachable et aimanté, je l’ai trouvé plus agréable que celui du Huntsman Elite, peut-être car il est en plastique et plus léger ?

 

Pour les caractéristiques du clavier, on va retrouver 107 touches dans un format classique de 463 x 154 x 32,5 mm pour 915 grammes.

 

A l'usage

Je branche le Ornata V2, je commence à frapper avec et j’ai trouvé ça très agréable ! Je n’avais pas testé la V1 à l’époque et moi qui suit en mécanique depuis de nombreuses années, j’ai trouvé le côté membrane assez doux. Déjà, le clavier fait moins de bruits c’est certain, mais il y a une sorte de retour qui rend la frappe satisfaisante et qui ne fait pas froid comme un clavier mécanique par exemple.

L’intérêt de prendre du Razer, c’est d’avoir du beau matos qui s’illumine et qui s’intègre avec les jeux vidéo. En jouant sur du Apex ou du Overwatch, le clavier s’illumine, et je le trouve plus lumineux que les autres claviers de la marque qui ont un fond noir. Ici la membrane est translucide, ce qui permet de renvoyer beaucoup plus de lumières. Le repose-poignets fourni avec et de très bonne facture ! On peut taper des heures dessus sans faire de pause et le bruit est moins agressif que sur un clavier méca.

 

Concernant la partie Synapse V3, je n’ai pas spécialement de commentaires à faire dessus car c’est la même chose pour chacun des produits de Razer. Si on a réussi à en configurer un, on retrouve la même interface avec la possibilité d’enregistrer ses macros, le Chroma Studio pour choisir la couleur de chaque touche si on veut (16 millions de couleurs possible !).

 

Conclusion

Le Razer Ornata V2 est un très bon clavier qui peut rassurer les gens qui ont peur d’avoir un clavier mécanique super bruyant mais qui veulent quand même une précision accrue pour les jeux compétitifs. Il intègre des touches multimédias et ce fameux repose-poignets sans surcoût. Le clavier est vendu 89,99 euros ce qui est un très bon rapport qualité-prix, et puis n’oublions pas le Chroma car un gamer se doit d’avoir un environnement full RGB pour mieux jouer 🙂

 

Application mobile begeek