Test Plantronics BackBeat GO 410

Par Hadrien Miche,  publié le 27 août 2019 à 17h46, modifié le 28 août 2019 à 14h18.
Tech
8 /10

Notes

  • Design
    7
  • Son
    8
  • Autonomie
    9

Avantages

  • - Autonomie record (8-12h)
  • - Qualité sonore
  • - Câble fourni avec pour les rendre filaire

Inconvénients

  • - Pas True wireless
  • - le cache pour le port micro-usb pss pratique quand on utilise le casque en filaire

Partant en vacances avec de nombreuses heures de vol au compteur, il me fallait un casque/écouteurs ANC qui soient faciles à ranger et de bonne qualité. Plantronics nous a prêté le BackBeat GO 410 afin de tester réduction de bruit et qualité sonore durant ce voyage.

Introduction

Plantronics (devenu Poly) nous propose ici les BackBeat GO 410, des écouteurs Bluetooth 5.0 qui se pose autour du cou. Ils ne sont donc pas “True wireless”, mais cela ne les empêche pas de proposer de bons arguments.

En effet, les écouteurs proposent un capteur de veille magnétique : en rapprochant les 2 écouteurs, les écouteurs  se mettent en veille. Ils sont livrés avec une pochette, 3 tailles d’embouts, ainsi qu’un câble dont on reviendra dessus… Les BackBeat GO 410 sont pourvus du Bluetooth 5.0, ainsi on peut connecter 2 appareils en simultanée ou jusqu’à 8 afin de passer rapidement de l’un à l’autre. L’autonomie annoncée est de 8h avec ANC activé et 12h sans ANC, pour ce format c’est très bon. Enfin, on retrouve une petite télécommande sur le casque afin de changer de musique ou de moduler le volume sonore.

Disponible en 2 coloris (Os et Graphite), ils sont vendus à 129,99€.

Son

Une fois les écouteurs dans les oreilles, j’ai été surpris par la puissance des basses. Étant plutôt sur des écouteurs simples lors de mes trajets, cela m’a immédiatement frappé. C’est après en lançant l’application (disponible sur iOS et Android) que j’ai pu voir la fonction Bass Boost était activé… En la désactivant, j’ai tout de suite retrouvé un son plus normal et moins intéressant à mon goût.

C’est aussi via l’application, qu’on va pouvoir gérer le niveau de l’ANC, même si cela peut se faire via un raccourci sur la télécommande… D’ailleurs en parlant de l’ANC, elle est plutôt correcte sans être trop puissante. On entend toujours l’extérieur (et dans l’avion, j’entendais encore les moteurs), mais cela dépend aussi des embouts utilisés… J’ai eu du mal à choisir les miens, une 4e taille n’aurait pas été de refus mais autrement ça passait.

 

Autonomie

Profitant d’un vol Paris-Beijing de 11 heures, il était important de ne pas me retrouver avec des petits écouteurs sans autonomie pour ce genre de voyage… La batterie est censée tenir 8 heures avec ANC et 12 sans. Le challenge de tenir jusqu’au bout a été compliqué et la bataille fut perdu 30 min avant l’arrivée (j’ai pu dormir un peu et je n’avais pas poussé le son à fond non plus)… C’est plutôt une belle performance !

D’ailleurs si l’avion avait été plus récent, j’aurai pu utiliser les écouteurs en filaire car ils sont fournis avec un câble très pratique ! USB vers micro-USB pour la recharge, mais aussi avec un embout jack 3.5mm. On ne profite plus de l’ANC avec le câble, mais cela m’a permis de jouer à la Switch (qui n’acceptent pas les casques Bluetooth) sans déranger mes voisins.

Sans aller à l’extrême comme ce vol, les écouteurs ont toujours bien tenus sur la durée et je les recharge très peu finalement.

Conclusion

Les Plantronics BackBeat GO 410 sont polyvalents et puissants. Ainsi, on peut les utiliser en filaire (via le câble dédié) ou en Bluetooth 5.0. L’ANC, l’autonomie record mais aussi le tarif de 129,99€ en font une référence pour ceux qui veulent un bon son sans se ruiner. On peut regretter le côté pas “true wireless”, mais on l’oublie vite autour du cou…

Newsletter Begeek


Recevez le meilleur de Begeek sélectionné par la rédaction.


Recevez chaque jour notre sélection de bons plans !