Test Anker Nebula Mars 2

Par Hadrien Miche,  publié le 14 mars 2019 à 7h43, modifié le 14 mars 2019 à 18h02.
Tech
8 /10

Notes

  • Design
    9
  • Fonctionnalités
    8
  • Qualité d'image et son
    8
  • Autonomie
    7

Avantages

  • - Design et taille
  • - Définition HD
  • - La sangle de transport

Inconvénients

  • - L'application compagnon pour pouvoir naviguer sur Netflix
  • - L'autofocus automatique qui se déclenche au moindre mouvement

Anker qu'on a vu débarquer grâce à ses produits sur Amazon, nous a proposé de tester le Nebula Mars 2. Un vidéoprojecteur transportable et puissant. Découvrez notre avis dans le test !

Design

Pour commencer, le Nebula Mars 2 est un vidéoprojecteur portable, il est équipé d’une batterie, mais c’est surtout sa sangle en tissu sur le dessus qui nous indique qu’on peut le balader partout. Grâce à elle, on peut même le tenir et afficher les films, photos et autres de son choix. Il pèse tout de même 1,79 kg mais c’est très peu face à tout le concentré de technologies et de puissance pour cet appareil.

Sur le dessus, à côté de la sangle, on va retrouver des boutons physiques (une télécommande est disponible ainsi qu’une application compagnon). On a donc un pavé directionnel avec une touche Bluetooth, une touche de validation, un bouton retour et les boutons de volume. 4 LEDs très légère vous indiqueront aussi l’état de la batterie.

Sous le vidéoprojecteur, on va retrouver un pas de vis pour pouvoir l’installer sur un trépied, une très bonne idée que j’ai pu utiliser !

Pour l’allumer, pas besoin de boutons, il suffit de baisser le cache et l’inverse est vrai pour l’éteindre.

Fonctionnalités

Concernant les fonctionnalités, on va retrouver un port HDMI, un port USB et une sortie audio.

Ca fait le café, on va pouvoir brancher n’importe quoi dessus ou alors profiter de l’interface du Nebula Mars 2 (Android) pour lancer Netflix, Amazon Prime, YouTube et autres services de streaming… Pour se faire, il faudra passer par la boutique d’app (ce n’est pas le Play Store) pour installer nos applications. Malheureusement elles ne se pilotent pas avec les touches du Nebula Mars 2 et il faudra forcément installer l’application compagnon pour naviguer plus facilement dedans…

Malgré ce point gênant, l’interface est réactive et je n’ai pas eu de soucis pour connecter mes comptes et ainsi pouvoir reprendre où j’en étais dans mes séries 🙂

Qualité image et son

Passons à la qualité d’image ! Le Nebula Mars 2 peut projeter une image en HD jusqu’à 150 pouces !  Quand on l’allume et quand on déplace l’appareil, il fait tout seul le focus et c’est pratique mais parfois chiant quand la table sur laquelle il est posé bouge un peu. La luminosité est au rendez-vous mais je vous conseille d’être vraiment dans le noir pour en profiter ! Avec mon petit appartement, j’ai pu profiter de mon mur complet pour afficher un film et ça rendait plutôt bien !

Maintenant, pour le son le Nebula Mars 2 embarque 2 haut-parleurs de 10W chacun. Le son est puissant malgré la petite taille du vidéoprojecteur ! Je ne l’ai jamais poussé à fond car déjà à 50% la pièce était totalement sonorisée. Pas besoin d’utiliser la prise jack ou le bluetooth sauf pour un petit kiff solitaire.

Autonomie

L’autonomie maintenant ! Le Nebula Mars 2 est équipé d’une batterie de 12 500 mAh. On nous promet donc 4h d’autonomie. Cependant, dans les faits, en usage exclusivement avec Netflix (donc en streaming avec la connexion WiFi + mon smartphone en Bluetooth pour piloter), j’étais bien en dessous ! Bon, on peut toujours voir un film complet, mais il faut y faire attention pour ne pas s’arrêter en pleine intrigue !

Il est possible de jouer avec la luminosité, les connexions ou même le volume si vous voulez gratter quelques minutes… Par contre, il faudra quelques heures pour le recharger complétement et je prenais toujours avec moi son chargeur (similaire à celui d’un PC portable) pour ne jamais manquer d’autonomie.

Conclusion

Il est temps de finir sur le Nebula Mars 2 ! J’ai perdu les photos que j’avais faite… Ce n’est pas très gênant, et le produit est vraiment bon ! Certes, c’est 799 euros, mais pour cette qualité et avec la possibilité de le transporter, ça ne me choque pas. Je regrette juste l’utilisation de l’application compagnon pour devoir naviguer sur certaines applications (coucou Netflix), mais autrement il est très compliqué de sélectionner son film ou de faire une recherche.

Le Nebula Mars 2 d’Anker est un bon vidéoprojecteur dans sa catégorie et permettra de passer à un niveau au dessus si vous aviez un picoprojecteur dont l’image reste généralement trop petite avant de devenir flou et peu lumineuse en agrandissant.

Newsletter Begeek


Recevez le meilleur de Begeek sélectionné par la rédaction.


Recevez chaque jour notre sélection de bons plans !