Clicky

Les meilleures cartes graphiques pour le jeu vidéo sur PC

Par Nerces,  publié le 9 octobre 2017 à 15h41, modifié le 28 novembre 2017 à 16h46.
 16 minutes

Tech

Notre guide d'achat de cartes graphiques pour le jeu vidéo

L’amateur de jeu vidéo y réfléchit à deux fois lorsqu’il s’agit de changer de clavier ou de souris. Cependant, c’est le choix de sa carte graphique qui le préoccupe au plus haut point. Plus encore que le CPU, le GPU est effectivement LA clé d’une configuration réussie.

Le terme même de carte graphique ne parle pas forcément à tous. Parfois également appelée carte vidéo ou GPU (pour graphical processing unit), la carte graphique est pourtant un élément clé de toute configuration. De sa puissance et de ses fonctionnalités dépendra toute la partie affichage de votre machine : quelle taille d’écran pourrez-vous exploiter au mieux, combien d’écrans connecter à la fois ou, évidemment, de quelle puissance graphique disposerez-vous pour les applications ou les jeux vidéo. Autant de critères qui doivent donc guider votre choix.

Un usage purement bureautique ne nécessite pas forcément de carte graphique dédiée. AMD comme Intel disposent de toute une gamme de processeurs intégrant des solutions graphiques parfaitement suffisantes. En revanche, certaines applications multimédias (photo, vidéo) et le jeu vidéo exigent des modèles plus costauds. Seulement, même dans ce second cas, les prix vont de 80€ à plus de 1000€. Le processeur graphique utilisé est la base de ces différences, mais d’autres éléments interviennent : le type de mémoire embarqué ou le système de refroidissement.

L’achat d’une carte graphique dédiée ne passe aujourd’hui plus que par deux solutions : AMD ou NVIDIA. En revanche, les fabricants ont une certaine marge de manœuvre dans leur intégration et qu’il s’agisse d’Asus, Gigabyte ou MSI, les différences sont notables. C’est pourquoi nous avons décidé de vous orienter vers des modèles très précis plutôt que vers des gammes de puces graphiques. Bien sûr, notre sélection ne saurait être exhaustive.

Les meilleures cartes graphiques à destination des joueurs

  • Gigabyte GeForce GTX 1080 Ti AORUS Xtreme Edition (environ 850€, 11Go VRAM)
  • Sapphire Pulse Radeon RX560 (environ 120€, 4Go VRAM)
  • Inno3D GeForce GTX 1060 Twin X2 (environ 280€, 6Go VRAM)
  • Zotac GeForce GTX 1070 Mini (environ 450€, 8Go VRAM)
  • MSI Radeon RX Vega 56 (environ 520€, 8Go VRAM)
  • Palit GeForce GTX 1050Ti KalmX (environ 180€, 4Go VRAM)
  • NVIDIA Titan Xp (environ 1800€, 12Go VRAM)

Gigabyte GeForce GTX 1080 Ti AORUS Xtreme Edition

En tant que joueur avide de sensations fortes, il m’est très difficile de conseiller autre chose que le nec plus ultra de la carte graphique. Pour autant, ne croyez pas que je sois simplement un pousse au crime, l’AORUS Xtreme Edition de Gigabyte est réellement une excellente carte qui, certes, se trouve à des niveaux de prix particulièrement élevés, mais vous en aurez pour votre argent.

Tout d’abord, mais nous le répéterons tout au long de ce guide, les tarifs actuels sont au-dessus de la normale du fait de la pression conjuguée des crypto-mineurs et d’une hausse des tarifs de la mémoire. Évitons donc toute tarification supérieure à 850€ sachant que cette AORUS pouvait même se négocier 750€ au cours du mois de juillet. Pour un tel prix, que pouvons-nous attendre de Gigabyte ? Le fabricant a bien sûr intégré la puce 1080Ti de NVIDIA, mais ne s’est cependant pas limité à ses fréquences de base : en lieu et place du 1480 MHz préconisé par NVIDIA, Gigabyte pousse donc sa carte à 1607 MHz ! Il en va de même pour la mémoire à 11232 MHz contre 11010 MHz pour le design de référence.

Afin de pouvoir tourner à de telles fréquences, Gigabyte intègre un système de refroidissement maison, le WindForce 3X. Comme son l’indique, celui-ci repose sur trois ventilateurs dont l’objectif est de garantir un refroidissement optimal sans trop générer de bruit. Notez d’ailleurs que le système fan-stop vient couper ces ventilateurs lorsque la carte œuvre sur des tâches légères. Fin du fin, une petite LED vient nous informer de la coupure des ventilateurs.

Dotée de nombreuses sorties vidéo, l’AORUS Xtreme Edition a été pensée avec les casques de réalité virtuelle à l’esprit. Elle est aussi capable d’afficher les jeux en 4K, mais attention au niveau de détail : elle est encore un peu juste pour tout faire tourner à fond dans les jeux les plus gourmands.

Sapphire Pulse Radeon RX560

En fonction des revendeurs et des cours au moment de votre achat, la Radeon RX560 peut se négocier à plus ou moins 100€. Il a même été possible de la dénicher à moins de 90€ durant un court laps de temps… avant que la folie des crypto-monnaies ne fasse grimper en flèche la cote de cette petite carte sans prétention, mais qui rend de fiers services.

À ce niveau de prix, il est inutile d’espérer jouer en 3840×2160 (4K) ou de mettre au maximum toutes les options graphiques des derniers jeux du moment. En revanche, faire tourner un League of Legends en 1080p ne pose pas de problème particulier et quantité d’autres titres peu exigeants tourneront à la perfection. Cela fait de la RX560 une excellente candidate pour le montage d’une configuration de joueurs à petit prix. Des concessions sont donc nécessaires, mais des technologies aussi récentes que DirectX 12 ou Vulkan sont de la partie.

Nous avons choisi de retenir plus spécifiquement le modèle Pulse de Sapphire dans sa version 4Go de mémoire. Compte tenu du faible surcoût occasionné, cette quantité de VRAM nous semble intéressante pour les jeux « de demain », mais sachez que vous pouvez donc toujours rogner encore quelques euros en vous contentant de la version 2Go. Sapphire intègre un refroidissement sur un seul ventilateur, bien suffisant pour cette puce graphique qui ne chauffe pas énormément et garde une consommation électrique contenue : cela fera ça de moins à payer à EDF chaque année.

Inno3D GeForce GTX 1060 Twin X2

Inno3D fait partie de ces constructeurs peu connus, mais dont les produits sont tout à fait au niveau de ceux de marques plus en vue comme Asus, Gigabyte ou MSI. La société s’est même taillée une jolie réputation grâce à ses solutions de refroidissement plus efficaces que la moyenne. C’est d’ailleurs ce système de double ventilateur – baptisé Twin X2 – qui équipe la carte que nous avons retenue.

Le Twin X2 est particulièrement adapté à des cartes milieu de gamme dans la mesure où il permet un refroidissement efficace sans trop générer de bruit. Inno3D a opté pour cette solution afin de garder au frais le GeForce GTX 1060 de NVIDIA et de lui ajouter 6Go de mémoire vive pour une solution tout à la fois performante et tournée « vers l’avenir ». Tous les jeux ne nécessitent pas encore une telle quantité de mémoire vive, mais il serait dommage de rester bloqué pour un problème si trivial, sachant que les GTX 1060 dotées de 3Go sont à peine 20 à 30€ meilleurs marchés.

Le GPU GeForce GTX 1060 est avant tout dédié au 1080p. Il fera tourner la majorité des jeux tous détails au maximum dans cette résolution, mais les titres les plus gourmands impliqueront de réduire certains effets. Il n’est évidemment pas question de passer au 1440p ou au 4K, sauf à se lancer sur des titres plus modestes. Notez au passage qu’Inno3D distribue une version de la GeForce GTX 1060 équipée d’un triple ventilateur : elle est plus rapide, plus chère et occupe un espace plus important dans votre PC. Le Twin X2 permet effectivement de conserver une longueur de seulement 22 centimètres.

Zotac GeForce GTX 1070 Mini

À chaque nouvelle carte graphique haut de gamme qui sort, il faut faire avec des produits longs de 28 à 30 centimètres minimum. Bien sûr, la majorité des boîtiers s’accommodent de tels monstres, mais les amateurs de petits PC en sont pour leurs frais. Heureusement, les constructeurs en ont pris conscience et nous voyons de plus en plus rapidement apparaître des déclinaisons dites « mini » de ces cartes graphiques.

Dans le cas de la GeForce GTX 1070, Zotac n’est pas le seul acteur du marché de la « mini », mais il reste l’un des pionniers et sa solution nous semble être parmi les plus abouties. Malgré l’intégration d’un système de refroidissement à double ventilateur, la « Mini » ne dépasse pas les 21 centimètres de long : un gain franchement appréciable. Pour le reste, je dirai qu’elle a « tout d’une grande » si j’osais plagier un vieux spot publicitaire. Les fréquences de fonctionnement sont dans la moyenne, elle embarque 8Go de GDDR5 et s’avère capable de prendre en charge un maximum de 4 écrans au travers de ses multiples connecteurs (1 DVI-D, 1 HDMI 2.0 et 3 DisplayPort 1.4).

Le système de ventilation ne souffre aucunement de la compacité de cette carte graphique et aucun des composants n’est mis en danger. Les températures observées restent effectivement dans la moyenne, même s’il ne faut toutefois pas se méprendre : la « Mini » est une petite carte, mais ce n’est pas une solution silencieuse. De fait, si les ventilateurs se coupent pour des tâches de bureautique, ils font un certain bruit sur les gros jeux. Enfin, notons que la miniaturisation de la carte n’entraîne pas de surcoût : au contraire, c’est la GTX 1070 la moins chère du catalogue Zotac.

MSI Radeon RX Vega 56

Vous l’aurez sans doute remarqué, la majorité des produits que nous avons retenu pour ce guide dédié aux cartes graphiques sont estampillés NVIDIA. Ce n’est évidemment pas par mauvaise volonté, mais simplement parce que la concurrence que représente normalement AMD n’est tout simplement pas au niveau à l’heure actuelle.

Nous espérions beaucoup de la puce Vega d’AMD, mais la déception fut à la hauteur de nos attentes. Déclinée en deux versions – RX 56 et RX 64 – la puce n’a pas vraiment tenu ses promesses et sans vraiment démériter, elle reste un cran au-dessous de la concurrence tout en étant légèrement plus chère. Ainsi, la RX 56 peine à se hisser au niveau de la GeForce GTX 1070 quand la RX 64 ne peut supplanter la GeForce GTX 1080. Plus gênant encore, les prix de lancement évoqués par AMD ne se sont jamais vraiment retrouvés chez les revendeurs français.

Aujourd’hui, la RX 56 reste un peu plus intéressante que sa grande sœur – RX 64 – et c’est pourquoi nous vous proposons ce modèle fabriqué par MSI. Les performances sont intéressantes, la chauffe et la consommation contenues. Gardez toutefois à l’esprit que nous préférons les GeForce GTX 1070 et notamment la « Mini » de chez Zotac que vous trouverez aisément pour 60 à 80 euros de moins. Dernière chose, nous attendons toujours la venue de cartes Vega qui profiteraient de design custom, mais les constructeurs tiers ne semblent pas plus intéressés que cela.

Palit GeForce GTX 1050Ti KalmX

La sortie de la GeForce GTX 1060 nous semble avoir sonné le glas de la GeForce GTX 1050Ti qui ne paraît plus avoir beaucoup d’intérêt. La GTX 1060 est plus puissante pour un tarif à peine supérieur, mais reconnaissons que le dégagement de chaleur est un peu plus important et c’est sans doute ce qui a poussé Palit à jeter son dévolu sur ce GPU pour mettre au point une solution graphique dotée d’un système de refroidissement passif.

En effet, la GeForce GTX 1050Ti KalmX fait suite à la GeForce GTX 750Ti KalmX et n’intègre aucun ventilateur. Garder la puce graphique au frais se fait donc sans la moindre pièce mobile, autrement dit, dans un silence de cathédrale ! Malgré une puissance relativement modeste – difficile de jouer en 1080p niveau de détail au maximum – elle permet donc de bâtir des configurations complètement silencieuses pour trôner dans le salon par exemple. Ce faisant, Palit se fait une place de choix auprès de tous les gamers amateurs de home cinema.

Pour être tout à fait honnêtes, nous émettions quelques réserves face à cette carte. Nous avions par exemple craint que le processeur graphique et plus encore, les puces mémoires ou les composants chargés de l’alimentation ne soient soumis à de fortes chaleurs. En réalité et même si l’on atteint des températures supérieures à la moyenne des autres autre GTX 1050Ti, on reste largement dans les limites évoquées par NVIDIA. Aucun souci à se faire quant à la durée de vie de cette carte donc.

NVIDIA Titan Xp

Gamme de tous les superlatifs, les Titan constituent pour NVIDIA une véritable vitrine technologique. La Titan Xp vient succéder à la Titan X et reprendre le titre de carte graphique la plus puissante disponible pour le « grand public ». Nous mettons des guillemets car à plus ou moins 1400-1800 euros la carte, rares seront les joueurs à se laisser tenter.

Aucun autre constructeur que NVIDIA ne propose d’ailleurs cette carte à la vente et encore, chez la majorité des revendeurs, l’achat d’une Titan Xp est conditionné à celui d’une configuration complète. Reste que malgré son coût exorbitant et les contraintes que NVIDIA impose, la Titan Xp est une carte « du feu de dieu » ! Les performances déjà exceptionnelles de la GeForce GTX 1080Ti montent encore d’un cran et il devient possible d’aborder la 4K le plus sereinement du monde.

Afin de faire bonne mesure, la Titan Xp est accompagnée de 12Go de GDDR5X, soit 1Go de plus que la GTX 1080Ti. De plus, les fréquences de fonctionnement sont un peu supérieures. Reste que comme avec les précédentes Titan, la question de la longévité du produit se pose. Souvenez-vous, la Titan X n’avait gardé sa couronne que quelques mois avant l’arrivée de la GTX 1080Ti. Avouez que cela faire cher le titre éphémère de carte la plus rapide du marché… Mais quand on aime, il paraît qu’on ne compte pas alors.

Contenu sponsorisé