Clicky

Les meilleures souris gamer du moment

Par Nerces,  publié le 22 mai 2018 à 16h05, modifié le 18 juillet 2018 à 14h24.
Top du Top
Logitech G502 Proteus Spectrum
  • Ergonomie simplement parfaite
  • Capteur optique 12000 ppp exempt de toute critique
  • Personnalisation intéressante (sensibilité, couleurs, boutons…)
  • Molette débrayable avec déplacement latéral
Coup de coeur
SteelSeries Sensei 310
  • Conception véritable ambidextre
  • Très confortable et excellente ergonomie
  • Capteur optique précis et réactif
  • Logiciel simple d’utilisation
  • Rétroéclairage sans excès
Qualité / Prix
Corsair Harpoon RGB
  • Petit modèle discret qui tient bien en main
  • Sobriété et jolie finition
  • Précision du capteur optique
  • Excellent rapport qualité / prix

Compagnon du joueur PC, la souris a passablement évolué avec l’arrivée de produits « gamers ». Puisqu’il n’est pas simple de faire la part des choses entre innovations techniques et trouvailles marketing, nous avons sélectionné cinq souris d’exception.

D’abord pensée pour exploiter les interfaces graphiques naissantes au milieu des années 80, la souris n’était alors pas du tout un périphérique « gamer ». Le développement des jeux de stratégie, des jeux d’aventure point & click et de nombreux autres genres a permis à la souris de prendre petit à petit de l’importance. Aujourd’hui, il s’agit de l’accessoire du joueur PC par excellence au point qu’on l’oppose souvent au gamepad dans cette sympathique querelle entre « pécéistes » et « consoleux ». Logiquement, la popularité de notre petite souris a aiguisé l’appétit de constructeurs toujours plus nombreux et au-delà des véritables avancées technologiques, on doit parfois faire avec des artifices marketing. L’apport de l’étiquette « gaming » est parfois lui aussi un peu douteux avec des modèles certes clinquants, mais finalement ni très précis, ni très confortable.

Si nous n’avons pas testé toutes les « gamer » disponibles sur le marché, nous avons retenu cinq modèles de grande qualité, mais aux objectifs sensiblement différents.Ainsi, la Corsair Harpoon RGB est une souris d’entrée de gamme qui bénéficie d’une excellente finition, mais ne ruinera pas son propriétaire. Logitech distribue toujours son modèle de référence, la polyvalente G502, et distribue aussi une G903 coûteuse, mais que l’on peut utiliser sans-fil ou câblée. Razer dispose à son catalogue de l’une des meilleures souris pour les jeux de type MOBA / MMO avec la Naga Trinity. Enfin, SteelSeries distribue l’une des rares souris de qualité véritablement ambidextre. Les gauchers remercient le constructeur !

Les meilleures souris « gamer » sur PC (capteur, précision, poids)

  1. Logitech G502 Proteus Spectrum
  2. Corsair Harpoon RGB
  3. SteelSeries Sensei 310
  4. Logitech G903
  5. Razer Naga Trinity
  1. Logitech G502 Proteus Spectrum

    Disponible depuis plus de deux ans, la G502 Proteus Spectrum n’est qu’une évolution en douceur de la Proteus Core (2014), mais elle reste le modèle de référence chez Logitech. Il s’agit de la souris la plus polyvalente que nous ayons eu entre les mains et ses innombrables qualités la destine aussi bien à une utilisation bureautique qu’à des joueurs occasionnels ou des acharnés du jeu vidéo. Seule critique, sa conception la réserve aux seuls droitiers. Esthétiquement parlant, la G502 Proteus Spectrum repose sur un design anguleux qui ne va pas aussi loin que les modèles Mad Catz, mais qui ne laisse pas indifférent.

    Confortable et ergonomique, elle dispose d’une petite trappe, sous le capot, pour ajuste son poids de 121 à 139 grammes. Mention spéciale pour la roulette débrayable et lestée, elle autorise de nombreuses fantaisies. Au total, onze boutons programmables sont disposés sur la souris et leur position est remarquable. Le logiciel Logitech – l’Assistant pour jeux vidéo – permet de paramétrer individuellement chacun d’entre eux et d’ajuster la sensibilité d’un capteur capable de monter jusqu’à 12000 ppp. Enfin, cédant aux sirènes du marketing, Logitech propose une fonction RGB, elle aussi réglable depuis le logiciel maison.

    • Ergonomie simplement parfaite
    • Capteur optique 12000 ppp exempt de toute critique
    • Personnalisation intéressante (sensibilité, couleurs, boutons…)
    • Molette débrayable avec déplacement latéral
    • Seulement pour droitiers
    • Molette qui se « laisse aller » sur les mouvements brusques
  2. Corsair Harpoon RGB

    Constructeur gamer que l’on ne présente plus, Corsair a décidé avec la souris Harpoon RGB de prendre le contrepied complet de la tendance en matière de produits pour les joueurs. En effet, la petite souris n’est facturée que 29,90 euros et elle se caractérise autant par sa sobriété que son élégance. Corsair a certes opté pour un rétroéclairage RGB très tendance, mais il le fait de fort belle manière en évitant le côté arbre de Noël aveuglant : seul le subtil logo Corsair sur le dos de la souris se trouve être éclairé.

    Compte tenu du prix de la Harpoon RGB, il n’est pas surprenant que la fiche technique soit relativement dépouillée. Reste que l’essentiel est au rendez-vous avec d’abord un capteur optique très tonique que l’on peut régler de 250 à 6000 ppp. Six boutons sont présents et leur cliquetis inspire confiance. La roulette est sans doute l’élément qui paraît le plus basique, mais elle fait le travail. Enfin, le Corsair Utility Engine permet de régler quantité de petites choses : on ne s’attendait pas à pareil logiciel sur un produit à moins de 30 euros. Reste tout de même quelques critiques comme son côté exclusivement pour droitiers et sa relative petitesse : les grandes mains ne pourront faire reposer leur paume sur le dos de la bête.

    • Petit modèle discret qui tient bien en main
    • Sobriété et jolie finition
    • Précision du capteur optique
    • Excellent rapport qualité / prix
    • Seulement pour droitiers
    • Modèle peu adapté aux grandes mains
  3. SteelSeries Sensei 310

    Au même titre que Razer, SteelSeries fait partie de ces compagnies qui comptent dans la vie d’un joueur. Nombreux sont ceux qui se souviennent de leur souris Sensei, un modèle iconique pour le constructeur qui se décide enfin à lui donner suite. La Sensei 310 se veut aussi simple et sobre, qu’elle est précise et efficace. Le fait est que cette nouvelle souris nous a rapidement convaincu : elle se situe en quelque sorte à mi-chemin entre l’Harpoon RGB signée Corsair et la Logitech G502 Proteus Spectrum… tout en se distinguant par sa réelle ambidextrie qui permet d’en profiter que l’on soit droitier ou gaucher.

    En apparence, ce qui frappe surtout c’est la sobriété de la souris. Sa robe noire respire l’élégance alors que le rétroéclairage RGB se veut particulièrement discret : seul le logo SteelSeries sur l’arrière de la souris et deux liserés autour de la roulette sont concernés. Plébiscité sur les modèles à petit prix, c’est encore le capteur optique PMW3360. Il n’est pas aussi réactif que son grand frère PWM3366, mais il ne trahit pas son utilisateur. Le design ambidextre de la souris empêche d’installer des boutons au niveau du pouce et condamne presque deux boutons latéraux. Reste qu’avec six boutons aisément exploitable, on est parfaitement dans la norme.

    • Conception véritable ambidextre
    • Très confortable et excellente ergonomie
    • Capteur optique précis et réactif
    • Logiciel simple d’utilisation
    • Rétroéclairage sans excès
    • Cliquetis des boutons un peu bruyants
    • Moins de boutons que la moyenne
    • Impossible d’ajuster le poids de la souris
  4. Logitech G903

    Officiellement commercialisée 180 euros, la G903 est assurément le modèle haut de gamme de l’offre souris de Logitech. Si cette tarification la réserve à une élite fortunée, reconnaissons que le prix se justifie pleinement tant cette souris cumule les atouts. Tout d’abord, elle est capable de fonctionner aussi bien en mode filaire – dès lors qu’elle est connectée bien sûr – qu’en mode sans-fil. Mieux, malgré la présence d’une batterie n’alourdit que très peu la souris (110g) et la précision / réactivité sont aussi bonnes qu’en mode filaire.

    Pour ce faire, Logitech exploite un capteur PWW3366 également présent sur la G502 Proteus Spectrum. Capable de monter jusqu’à 12000ppp – aucun intérêt à moins d’être un extra-terrestre – ce capteur est capable d’une précision remarquable et ne rencontre guère de problème quelle que soit la surface sur laquelle glisse notre souris. Les boutons sont intégrés à des éléments de plastique que l’on fixe sur les tranches de la souris : une astuce qui permet à Logitech de proposer un modèle ambidextre ! Hélas, cela suppose de supprimer le bouton de pouce. Enfin, mention spéciale pour la roulette qui constitue la signature Logitech : confortable et débrayable, elle permet toutes les fantaisies. Ne reste plus qu’à réunir l’argent pour s’offrir cette G903 !

    • Ergonomie proche de la perfection
    • Capteur réactif et précis
    • Aussi performante en sans-fil qu’en filaire
    • Remarquable de légèreté pour du sans-fil
    • Molette débrayable avec déplacement latéral
    • Parfaitement ambidextre
    • Pas de bouton au niveau du pouce
    • Prix très élevé
    • Impossible de faire varier le poids de la souris
  5. Razer Naga Trinity

    L’explosion des jeux de rôle massivement multijoueur (MMORPG) et plus récemment des jeux multijoueur en arène (MOBA) a poussé les constructeurs à imaginer de nouveaux modèles de souris. Dotés des boutons supplémentaires nécessaires à la création de nombreuses macros, ces modèles étaient prévus soit pour les MMORPG, soit pour les MOBA. Avec la Naga Trinity, Razer met tout le monde d’accord : la souris est personnalisable et en fonction du module plastique mis en place vous disposerez de 2 boutons, de 7 boutons ou de 12 boutons sur la tranche.

    Sans surprise, la Naga Trinity est réservée aux droitiers. Ces derniers bénéficieront d’une ergonomie remarquable quand on pense à la richesse fonctionnelle de ce mulot. De manière surprenante, Razer n’a pas jugé bon d’intégrer de quoi modifier le poids de la souris qui reste donc fixe à « seulement » 120 grammes. Le constructeur compense avec une fonctionnalité inédite : l’hypershift donne une action alternative à tous les boutons dès lors que l’un d’entre eux est enfoncé. À la manière de Corsair ou SteelSeries, Razer propose un rétroéclairage tout en subtilité limité à un logo et la roulette centrale. Cette dernière fonctionne bien, mais on regrette que Logitech ne soit pas davantage copié à ce niveau. La Sensei 310 reste l’une des meilleures souris ambidextres du marché.

    • Triple configuration : 2, 7 ou 12 boutons
    • Réactivité et précision du capteur optique
    • Rétroéclairage agréable et subtil
    • Excellence du logiciel Razer Synapse 3
    • Fonctionnalité Hypershift bien pratique
    • Seulement pour droitiers
    • Cliquetis des boutons particulièrement sonores
    • Impossible de modifier le poids de la souris

Contenu sponsorisé