Clicky



Bons Plans

YouTube souhaite réduire la durée de ses publicités

Publié le

Google a pris une décision qui va ravir de nombreux internautes et particulièrement les anti-pubs. La firme de Mountain View a effet décidé de supprimer les publicités trop longues.

Certains spots publicitaires sur YouTube sont parfois plus longs que la vidéo que l’on souhaite regarder, un comble qui agace plus d’un internaute dans le monde. L’entreprise ne souhaitant plus que ses visiteurs « subissent » ce type de pratiques, a décidé de mettre un terme aux formats publicitaires les plus longs.

Raccourcir les publicités sur YouTube pour le bien des utilisateurs

Cette décision affectera très peu les français et nous ne devrions même pas remarquer de changements, car dans notre pays il est possible de passer la vidéo après 6 ou 7 secondes par exemple. Dans de nombreux pays, cette possibilité n’existe pas et l’internaute doit visionner la pub pour profiter de la vidéo.

Elle est si loin cette époque où YouTube était une plateforme de vidéo sans publicité. Rapidement les besoins gargantuesques en espace de stockage ont poussé l’entreprise à intégrer tous types de publicités pour parvenir à faire entrer des recettes (prerolls, postrolls, popup, Google Ads, etc.). Malgré cette invasion massive de la publicité sur la plateforme et malgré l’utilisation par des milliards d’utilisateurs, cette dernière est à peine rentable.

La concurrence ferait-elle de l’ombre à YouTube ?

Pour le moment, YouTube n’a pas indiqué ce qui remplacerait ces formats longs et a simplement déclaré : « être en train d’étudier de nouveaux formats qui satisfassent tant l’annonceur que l’utilisateur ». Le plus probable est le passage des vidéos de plus de 30 secondes, à seulement 20 secondes. L’autre solution qui risque de créer une polémique sur la plateforme pourrait être l’intégration de pubs très courtes directement dans les vidéos ou pire, l’impossibilité de passer les pubs. Il faudra attendre de voir quelle stratégie viendra en contrepartie de cette décision de YouTube, qui prendra effet en 2018.

Google souhaite démontrer une préoccupation pour ses utilisateurs, mais la vraie raison se situe sans doute autre part, et probablement du côté de la concurrence. En effet, YouTube n’est plus l’unique « géant » dans le domaine des vidéos et l’internaute a désormais la possibilité d’aller voir ailleurs pour profiter de vidéos, on pense notamment à Facebook dont la stratégie depuis plusieurs trimestres est de mettre la vidéo en place centrale.

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform